Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

"La collecte, c'est 9% des stocks de la Banque alimentaire Haute-Vienne, mais on ne le récupérerait pas autrement"

vendredi 24 novembre 2017 à 10:57 Par Fabienne Joigneault, France Bleu Limousin

La Banque alimentaire mène sa collecte annuelle jusqu'à dimanche dans les supermarchés. En Haute-Vienne, 800 bénévoles s'impliquent pour ce moment important. La présidente de l'association était l'invitée de France Bleu Limousin à 8h15.

Les produits secs seraient difficiles à récupérer sans la colleccte (illustration)
Les produits secs seraient difficiles à récupérer sans la colleccte (illustration) © Maxppp - Julio Pelaez

Haute-Vienne, France

Vous les croiserez sans doute avec leurs gilets orange. Les bénévoles des banques alimentaires sont mobilisés partout en France pour leur collecte annuelle dans les supermarchés jusqu'à dimanche. C'est "un très grand moment" pour Mireille Bréchet, la présidente de l'association en Haute-Vienne, qui était sur France Bleu Limousin ce vendredi matin, pour répondre aux questions de Françoise Pain.

800 bénévoles dans le département

C'est un très grand moment, parce que ça représente 24 millions de repas sur le plan national. L'an dernier en Haute-Vienne, les 800 bénévoles de la Banque alimentaire avaient récolté 90 tonnes de denrées non-périssables (pâtes, conserves...). "C'est 8 à 9% de ce qu'on distribue, mais c'est important, parce que ce sont des choses que l'on ne récupère pas par ailleurs", explique Mireille Bréchet.

3 épiceries sociales

La Banque alimentaire va stocker ainsi pour toute l'année, et pour redistribuer aux 40 associations, mais aussi aux communes et aux CCAS qui lui font appel. Ce "grossiste" anime aussi en direct 3 épiceries sociales. "C'est un mode de fonctionnement qui nous plait particulièrement", souligne la présidente, "parce que pour la dignité des familles, c'est bien de pouvoir faire ses courses comme dans un magasin classique". Un camion épicerie ambulant va aussi aller à la rencontre de gens qui peuvent peu ou pas se déplacer, en milieu rural, à partir du mois de décembre.