Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La colocation, meilleur moyen d'avoir un logement étudiant à Perpignan

-
Par , France Bleu Roussillon

Partager un grand appartement ou une maison entre étudiants, ça a la cote. Et à Perpignan, les offres sont pléthoriques. Les trois pièces vacants sont nombreux, à l'inverse des studios, en pénurie car loués aux touristes.

A Perpignan, il est plus compliqué de trouver un studio qu'une colocation pour les étudiants : de nombreux T3 sont disponibles
A Perpignan, il est plus compliqué de trouver un studio qu'une colocation pour les étudiants : de nombreux T3 sont disponibles © Maxppp - VALENTINE CHAPUIS/LA DEPECHE DU MIDI

Perpignan, France

Trouver où se loger pour faire ses études est un casse-tête pour beaucoup d'étudiants... Pas forcément à Perpignan ! Il y a toujours de nombreux logements vacants sur le marché, notamment des grands appartements ou des maisons. Se mettre en colocation est donc une solution de plus en plus privilégiée.

Une offre de T3 supérieure à la demande

En moyenne, un logement étudiant coûte 383 euros par mois à Perpignan selon une étude du syndicat Unef : une somme en légère hausse depuis l'an dernier, mais la ville reste parmi les plus abordables. 

"Les T3 sont les logements les plus représentés sur le marché de Perpignan, il y en a beaucoup de vacants", explique Marine Claret, qui gère les locations pour Aris Immobilier. Ces logements se louent donc autour de 550 euros, à partager entre deux colocataires.

"Les étudiants trouveront leur bonheur, on a beaucoup d'offres !"

Le nombre de grands appartements disponibles est suffisant pour absorber la demande supplémentaire : "Depuis cette année, on a beaucoup plus de demandes de colocation, y compris de jeunes qui arrivent à plusieurs et cherchent un logement à partager"

Le quartier du Moulin à Vent et le centre-ville sont particulièrement recherchés, en raison de leurs emplacements et des loyers raisonnables. "Les étudiants ne trouvent pas toujours dans le quartier souhaité, relativise Thierry Menut, directeur d'une agence Century 21 à Perpignan. Ils sont obligés de se replier parfois sur le côté littoral".

Des studios loués aux touristes

Si les colocations sont faciles à trouver, emménager dans un studio s'avère bien plus compliqué. "On a une pénurie de petites surfaces type studios ou T1, explique Thierry Menut. On rencontre une difficulté grandissante car les loueurs s'orientent vers les plateformes de type Airbnb, plus avantageuses pour eux puisqu'ils louent à la nuit." 

"Les petites surfaces sont de plus en plus rares, c'est flagrant."

Autre difficulté : certaines locations ne se font aux étudiants que de septembre à juin, pour rentabiliser l'été avec les touristes. Baptiste, en colocation depuis deux ans, a fait le tri au moment de trouver un logement. "J'ai contacté plusieurs propriétaires comme ça, en leur précisant que je cherchais un logement pour l'année complète, explique-t-il. Ils imaginent que le marché est tendu et qu'on ne va pas refuser, mais il y avait suffisamment d'autres offres." 

Choix de la station

France Bleu