Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La communauté Emmaüs de Mayenne fête ses 30 ans

-
Par , France Bleu Mayenne

La communauté d'Emmaus Mayenne a 30 ans! Elle fêtait son anniversaire ce samedi 19 octobre. A la salle polyvalente de Laval, il y avait plus de 1000 personnes. Les compagnons, les bénévoles et des spectateurs qui ont pu assister à un concert.

Concert du groupe Vistina Orkestra au 30 ans d'Emmaüs en Mayenne
Concert du groupe Vistina Orkestra au 30 ans d'Emmaüs en Mayenne © Radio France - Louis de Bergevin

Laval, France

C'était soir de fête pour la communauté d'Emmaus Mayenne ce samedi 19 octobre dans la salle polyvalente de Laval.
Plus de 1.000 personnes, des compagnons, des bénévoles et des spectateurs venus souffler les 30 bougies d'Emmaüs. 

C'est énorme. Ça me fait chaud au cœur - ,Mohammed, compagnon depuis 15 ans

On est là pour faire la fête ce samedi soir. Avec le concert du groupe Lavallois Archimède, tant attendu. "Et ça vaut le coup d'attendre", souriait Djibril, un autre compagnon, pendant les longs discours. 

L'objectif était aussi de se faire connaître. "C'est très important de montrer notre activité. Pas uniquement le magasin, qui est le moyen de financer nos projets, précise le directeur, Philippe Leroy. Mais aussi l'accueil des personnes en difficulté" 

Aujourd'hui, plus de 45 compagnons vivent et travaillent à la communauté en Mayenne. "Au début, j'allais chercher des hommes à la porte des églises le dimanche matin et sur les bancs de la place de la mairie, se rappelle le fondateur, Louis Hamard. Ils montaient dans la voiture, je les emmenaient à la communauté et ils se mettaient au boulot."

Désormais il souhaite bonne continuation à Emmaus. "Qu'ils continuent à s'impliquer comme ça. Pour les hommes, avant tout. Que l'argent soit secondaire, un peu."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu