Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La commune d'Oisseau n'aura bientôt plus de boulangerie

-
Par , France Bleu Mayenne
Oisseau, France

Ce samedi la boulangerie d'Oisseau fermera définitivement sa porte. Martine Prizé part à la retraite. Cela fait 18 ans que la boulangère et son mari vendent leurs pains et leurs viennoiseries aux 1.259 habitants de la commune. Personne ne reprend leur commerce pour l'instant.

Martine Prizé ferme sa boulangerie ce samedi
Martine Prizé ferme sa boulangerie ce samedi © Radio France - Martin Cotta

C'est un crève-cœur pour tout le monde à Oisseau. Dans quelques heures, le bruit de la trancheuse à pain ne résonnera plus dans la petite boulangerie de Didier et Martine Prizé. "Je pense que la coupure sera très brutale" admet la boulangère. Je sais mais je ne réalise pas que tout va s'arrêter" continue-t-elle. Il n'y a pas de repreneur pour l'instant, et c'est peut-être à cause des travaux à réaliser, pour mettre le magasin aux normes notamment. "Vous savez les jeunes aiment arriver dans un local assez moderne. Mais moi c'est terminé, je n'ai plus envie de réaliser des travaux" indique Martine Prizé. 

Pendant 18 ans, les Oisseliens se sont évidemment habitués à prendre le pain, place de l'Église. "C'est dommage parce qu'on va être forcé d'aller ailleurs. Moi je pense que je me déplacerai à Mayenne pour acheter mon pain" explique Sophie. "Ce sont des gens de la commune qui partent. Ça fait du mal" avoue même Philippe. D'ailleurs pour cet habitant, c'est encore un service de moins dans le bourg d'Oisseau. "On aura plus d'église, on aura plus de prêtre, on aura plus de boucherie. C'est mal barré" déclare-t-il. 

Depuis l'année 2000, Martine a imprimé son style. La boulangère appelle quasiment tous ses clients par leur prénom. Cela a commencé avec un retraité de la commune. "Il fallait que je l'appelle par son prénom, mais au départ je n'osais pas. Sauf qu'il insistait. Alors un jour, je l'ai fait" sourit la boulangère. Des prénoms elle en a retenu des centaines au cours de sa carrière. Et à Oisseau tout le monde adore cela. 

À Nuillé-sur-Vicoin deux candidats à la reprise de la boulangerie

En Mayenne d'autres communes sont dans la même situation. À Nuillé-sur-Vicoin, la boulangerie a fermé en juillet. Depuis les habitants vont acheter leur baguette à l'épicerie d'Émilie. 

"Ce serait bien d'avoir des collègues commerçants pour partager des choses"

D'après le maire de la ville, Mickaël Marquet, il y a deux candidats mayennais intéressés par ce commerce. Celui-ci a d'ailleurs quelques atouts.

"Il y a 4.500 véhicules par jour qui traversent le bourg"

Émilie propose un dépôt de pain dans son épicerie
Émilie propose un dépôt de pain dans son épicerie © Radio France - Martin Cotta
Choix de la station

À venir dansDanssecondess