Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La coopérative agricole Euralis se restructure et va supprimer 313 postes

mardi 9 janvier 2018 à 19:47 Par Mathias Kern, France Bleu Béarn, France Bleu Limousin, France Bleu Nord et France Bleu Périgord

La coopérative Euralis annonce la suppression de 313 postes dans le pôle alimentaire, pour limiter les pertes financières, conséquence de deux années de grippe aviaire. Les sites de Brive et Dunkerque vont fermer, celui de Sarlat sera restructuré, et à Maubourguet, il sera renforcé.

Le siège de la coopérative agricole Euralis à Lescar (Pyrénées-Atlantiques).
Le siège de la coopérative agricole Euralis à Lescar (Pyrénées-Atlantiques). © Radio France - Axelle Labbé

Lescar, France

Euralis va supprimer des postes : 313 postes exactement. En parallèle, dans le cadre de cette restructuration annoncée ce mardi, 157 postes seront créés et 44 supplémentaires seraient ouverts au reclassement interne au sein du groupe. Le plan prévoit aussi "des investissements de 45 millions d’euros sur 3 ans, notamment sur les structures et les équipements industriels, la transformation digitale et l’évolution des systèmes d’information." Le projet sera mis en oeuvre entre le second semestre 2018 et la fin décembre 2019. L’information et la consultation des représentants du personnel débutera le 19 janvier.

Deux sites vont fermer à Brive et Dunkerque

Les sites de Brive (Corrèze) et Dunkerque (Nord) vont fermer, celui de Sarlat (Dordogne) sera restructuré, et celui de Maubourguet (Hautes-Pyrénées) sera amené à se développer annonce Euralis. Le pôle alimentaire de la coopérative agricole béarnaise est en difficulté avec 63 millions d'euros de perte ces cinq dernières années. 

Globalement, les sites ne tournaient pas à plein régime avant la grippe aviaire, et la situation s'est aggravée.

L'activité traiteur pour les marques distributeurs, celles des supermarchés, a par exemple perdu 8 millions d'euros l'an dernier. Les consommateurs sont plus vigilants, explique Pierre Couderc, le directeur général d'Euralis, qui y voit aussi les effets de deux grippes aviaires.

"Ce sont des mesures extrêmement difficiles à prendre" concède Pierre Couderc, le directeur général d'Euralis.