Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La coopérative Palmagri d'Auros, lauréate du plan de relance, va enfin pouvoir se moderniser

-
Par , France Bleu Gironde

Palmagri a reçu une enveloppe de l'Etat de 625.000 euros pour moderniser ses installations. Cela fait des années que le projet était sur la table. Une crise aviaire et un confinement plus tard, la coopérative va enfin pouvoir lancer les travaux.

Christine Saphore, présidente de Palmagri, dans la boutique de la coopérative
Christine Saphore, présidente de Palmagri, dans la boutique de la coopérative © Radio France - Stéphane Hiscock

La coopérative Palmagri à Auros est l'une des deux entreprises de Gironde (avec Kipopluie à Mios) à être lauréate du fonds d’accélération des investissements industriels. Les 9 producteurs de canards gras du Langonnais vont bénéficier d'une aide de 650.000 euros pour rénover leur outil de production. 

Enfin une bonne nouvelle pour Palmagri, épargnée par le récent épisode de grippe aviaire, mais qui a subit de plein fouet l'épizootie de 2016 puis les conséquences du confinement. 

On va pouvoir moderniser notre chaîne de production

- Christine Saphore, présidente de Palmagri

Cela fait des années que ce projet de rénovation était dans les tuyaux mais Palmagri n'a jamais pu se lancer. En 2016, grippe aviaire, la coopérative doit fermer pendant 4 mois, les canards sont abattus. 2020, confinement, Palmagri voit son chiffre d'affaire chuter de 20 %. Alors évidemment cette aide de l'Etat, c'est la bouée de sauvetage qui va permettre de lancer les travaux. Coût total de cette rénovation : 1,3 millions d'euros. 

Mais la coopérative tient à rester à "taille humaine" avec des débouchés en circuits-courts, uniquement en Gironde. 

Un nouveau souffle pour Palmagri

Choix de la station

À venir dansDanssecondess