Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La Corrèze ne profite pas de l'embellie nationale dans le bâtiment

-
Par , France Bleu Limousin

Alors que l'activité a globalement repris en France, ça n'est pas le cas en Corrèze selon la fédération du bâtiment dans le département. La perte d'emplois de ces dernières années est tout juste enrayée, selon Pierre Talamona, son président. Il était l'invité de France Bleu à 8h15.

En Corrèze, la chute des emplois est tout juste enrayée dans le BTP (illustration)
En Corrèze, la chute des emplois est tout juste enrayée dans le BTP (illustration) © Maxppp - Eric Audras

Brive-la-Gaillarde, France

Le secteur du bâtiment, durement frappé par la crise de 2008, va beaucoup mieux. L'activité a repris en France. Mais la situation est contrastée, explique la fédération française du bâtiment en Corrèze. Un département où les chantiers tournent toujours au ralenti, selon Pierre Talamona, qui était l'invité de France Bleu Limousin ce jeudi matin, avec Nicolas Blanzat.

L'activité du BTP affiche une progression de 4% cette année avec 15.000 créations d'emplois. Mais en Corrèze, "c'est 0% de progression et 0 emploi créé !", assène Pierre Talamona, car "nous faisons partie des petits départements éloignés des zones touristiques et des grandes métropoles". Heureusement, c'est aussi 0 emploi perdu, car l'an dernier, il y en avait encore eu 120, et sur 8 ans, 1.200.

Pierre Talamona, président de la fédération du bâtiment en Corrèze, avec Nicolas Blanzat

L'activité reste morose. "La Corrèze a un parc de logement important, qui n'est pas rempli, donc peu de besoin, sinon de rénovation", explique Pierre Talamona, "et la commande publique, qui représente 50% des chantiers, est faible, car les collectivités sont en difficultés avec les baisses de dotation". Concernant les offices HLM et la baisse des APL, il approuve plutôt la volonté d'Emmanuel Macron de ré-équilibrer les situations entre les organismes riches et les autres moins bien dotés. Le président de la fédération corrézienne du BTP se montre plus critique sur l'arrêt du prêt à taux zéro, qui concerne la moitié des 700 logements construits chaque année dans le département : "50% risquent de ne pas se faire avec cette mesure, donc environ 300 logements".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu