Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La courbe du chômage s'est inversée en Champagne-Ardenne

mercredi 28 août 2013 à 10:05 Par Aurélie Jacquand, France Bleu Champagne-Ardenne

Pour la première fois depuis de nombreux mois, le nombre de chômeurs a baissé en Champagne-Ardenne: -3,9%. En revanche, si l'on inclue le nombre de chômeurs ayant une activité partielle, la courbe continue d'augmenter.

Le chômage a connu une hausse très légère en juillet.
Le chômage a connu une hausse très légère en juillet.

Alors qu’en France le chômage continue sa progression au mois de juillet (+0,2%), la courbe s’est inversée en Champagne-Ardenne (-3,9%), pour la première fois depuis près d’un an.

On compte désormais 70 382 demandeurs d'emploi dans notre région. Cependant, ce chiffre prend en compte uniquement les chômeurs sans aucune activité, ceux de catégorie A, or si l'on compte également les chômeurs de catégorie B et C, c'est-à-dire ceux qui ont exercé une activité, même partielle, le chômage augmente alors de 0,6% en Champagne-Ardenne.

La Chambre de Commerce et d'Industrie de Champagne-Ardenne, qui a publié mardi sa note de conjoncture économique pour le 1er semestre 2013, confirme ce maintien de l’emploi, mais évoque tout de même une dégradation de l'activité et surtout un pessimisme des chefs d’entreprises. Ils ne sont que 27% à déclarer avoir l’intention d’embaucher avant la fin de l’année et que ce soit dans l’industrie, le bâtiment, les services ou le commerce, près de la moitié des patrons affirment que leur chiffre d’affaires est en baisse.

Dominique Lemelle, le président de l'observatoire économique régional

Les précisions d'Aurélie Jacquand