Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

La crise sanitaire affecte la production des vélos Moustache-Bike

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Alors que la demande explose depuis le premier confinement, la production des vélos est perturbée par la crise sanitaire. Retards dans l'approvisionnement des pièces principales et délais de livraison qui s'allongent. Dans les Vosges l'entreprise Moustache doit s'adapter.

Velos dans les rues d'Epinal
Velos dans les rues d'Epinal © Radio France - Hervé toutain

Moustache qui emploie 150 salariés sur son site de Golbey dans les Vosges, fabrique des vélos à assistance électrique de renommée mondiale. Depuis le premier confinement en mars 2020, la demande est en progression constante et l'offre a du mal a suivre. Une situation encore aggravée par la crise sanitaire qui perturbe la production. 

Des approvisionnements perturbés 

"Les approvisionnements qui viennent d'Asie des Etats-Unis et d'Europe sont perturbés et touchent les pièces principales comme les systèmes de freinage, les transmissions et même les pneus " souligne Grégory Sand l'un des co-gérants de Moustache-bike. Conséquence certaines fabrications doivent être arrêtées et d'autres lancées sur un rythme saccadé et sans visibilité. 

Des délais de livraison retardés de 8 à 10 mois en moyenne 

La logistique ne suit pas. "Il est de plus en plus difficile de trouver des bateaux, et des containers , dont le prix a été multiplié par 6 en quelques mois", constate Grégory Sand. De 1500 à presque 10 000 dollars. Or Moustache-Bike se fait livrer un container par jour en temps normal. Les délais de livraison sont retardés de 8 à 10 mois en moyenne. Conséquence une hausse des prix qui est déjà de 5 à 10%. Des retards et des hausses de prix qui se répercutent sur les distributeurs qui n'ont plus de vélos en stock au grand dam des clients.

Pourtant Grégory Sand veut rester optimiste. "C'est un épisode douloureux, mais les perspectives et les indicateurs sont bons et durables" estime le jeune patron qui attend avec impatience un retour à la normale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess