Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La crise sanitaire, une opportunité pour les diplômés des grandes écoles

-
Par , France Bleu Pays Basque

Ce samedi à Anglet, l'association "Du Pays Basque aux Grandes écoles" organise sa quatrième université d'été. Si le thème de cette édition est l'adaptation des entreprises au COVID-19, la crise sanitaire peut être une opportunité pour les diplômés de revenir au Pays Basque pour y travailler.

C'est la quatrième édition de l'université d'été de l'association Du Pays Basque aux Grandes Ecoles
C'est la quatrième édition de l'université d'été de l'association Du Pays Basque aux Grandes Ecoles © Maxppp - Sébastien Jarry

"Ça n'a pas été facile pour les étudiants de grandes écoles, entre les cours à distance ou les stages en France". On pourrait croire que Bixente Etcheçaharreta, le président de l'association "Du Pays Basque aux Grandes Ecoles", se veut fataliste sur la situation des Basques inscrits dans  des grands établissements d'enseignement supérieur partout en France. Pourtant, à l'occasion de la quatrième université d'été de son association, Bixente Etcheçaharreta est confiant pour l'avenir.

"Il y a toujours dans ces périodes là des opportunités", explique-t-il. Plus précisément, la crise pourrait permettre aux diplômés des grandes écoles de quitter les grandes métropoles, à Paris ou ailleurs, de revenir dans leur Pays Basque natal pour s'y installer. Et même y entreprendre, grâce notamment à l'association qui met notamment en lien les étudiants basques dans les grandes écoles et les acteurs du tissu économique local.

"Des incubateurs, un début d'écosystème de l'innovation"

Bixente Etcheçaharreta loue les atouts du Pays Basque pour offrir aux diplômés des grandes écoles un contexte favorable pour investir : "Il y a des incubateurs, un début d'écosytème de l'innovation, donc entreprendre au Pays Basque c'est un très bon endroit pour le faire." L'université d'été d'aujourd'hui à Anglet pourra donc peut-être permettre à ces tous nouveaux diplômés des grandes écoles, à travers des rencontres avec des chefs d'entreprise, de nourrir un projet pour créer la leur. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess