Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des croix de Saint-André sur les vitrines, signe de la grogne qui monte chez les cafetiers-restaurateurs

-
Par , France Bleu Isère

Un groupe du centre-ville de Grenoble réagit depuis le début de la semaine en barrant leurs vitrines de grandes croix rouges et blanches : des croix de Saint-André.

La vitrine du "Le Bon Label"
La vitrine du "Le Bon Label" © Radio France - Antonin Kermen

Après trois semaines du deuxième confinement, les patrons de cinq établissements, le Café Foch, le Douceur Café, le Bon Label, l'Impertinence et le Petit Labo, se sont dit qu'ils ne pouvaient pas rester inactifs. Ils réclament la réouverture des restaurants sur le mode : "nous avons montré dans les périodes transitoires, avant et après les confinements, que nous savons appliquer les gestes barrières" disent en cœur Corinne Arnold, Christophe Martin et Mick Bertrand, trois commerçant du quartier Championnet au centre de Grenoble. Pour se faire entendre ils ont barré leurs vitrines de grandes croix rouges et blanches, avec des bandes de rubalise qui servent habituellement à marquer les chantiers.

De gauche à droite: Christophe Martin, Corinne Arnold, Mick Bertrand, tous trois restaurateurs dans le quartier Championnet à Grenoble
De gauche à droite: Christophe Martin, Corinne Arnold, Mick Bertrand, tous trois restaurateurs dans le quartier Championnet à Grenoble © Radio France - Gérard Fourgeaud

La tendance est plutôt à la réouverture des cafés à la mi-janvier, selon les dernières indications du ministre de la santé, Olivier Véran. Mais les restaurateurs comme Corinne Arnold du Douceur Café ne comprennent pas.

Corinne Bertrand

Ils invitent les autres cafetiers-restaurateurs à les imiter. C'est pour cela que vous allez voir les vitrines de leurs restaurants et leurs cafés barrées d'une grande croix rouge et blanche, comme celle qui prévient de l'arrivée d'un train dangereux . 

Le reportage de Gérard Fourgeaud

Ils ont créé un groupe Facebook: "Les Vivants grenoblois". IIs annoncent une manifestation statique, lundi 23 novembre à 15 heures, place de Verdun à Grenoble.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess