Économie – Social

La déconstruction de l'ancien hôpital de Chambéry a commencé

Par Nelly Assénat, France Bleu Pays de Savoie mercredi 5 juillet 2017 à 17:54

Premiers détruits : le Samu et les anciennes urgences
Premiers détruits : le Samu et les anciennes urgences © Radio France - Nelly Assénat

L'ancien hôpital qui datait des années 70 n'existera plus dans un an, en centre-ville de Chambéry. Les travaux de déconstruction ont commencé ce mercredi avec un premier coup de pelle symbolique sur les anciennes urgences et l'ancien Samu.

L'ancien hôpital de Chambéry va donc disparaître. Dans un an, à la place du grand bloc de 40 mètres de haut en centre-ville, sur 11 étages, construit dans les années 70, vont se trouver deux petits bâtiments d'un étage avec des espaces verts.

Les travaux de déconstruction de l'hôpital Jacques Dorstter ont commencé ce mercredi avec un premier coup de pelleteuse symbolique sur l'ancien bâtiment des urgences et du Samu.

Eviter au maximum les nuisances

Détruire un hôpital, ce n'est pas tout à fait un chantier comme un autre, surtout en centre-ville et surtout à côté du nouvel hôpital.

C'est une la société belge Wanty qui s'en occupe, en essayant de maîtriser au mieux les nuisances. "Le but c'est le moins de bruit, le moins de vibrations et le moins de poussières possible. Il y a des brumisateurs pour englober la poussière, un concasseur à béton qui sera posé sur un tapis pour protéger des vibrations" explique Nicolas Duguin, du groupe Wanty.

"Le moins de bruit, de poussière et de vibrations possible"-Nicolas Duguin du groupe Wanty

Il y a des brumisateurs pour englober la poussière—Nicolas Duguin, de l'entreprise de déconstruction Wanty

30 000 tonnes de béton enlevés

Les travaux durent un an, du lundi au vendredi de 8h à 18h uniquement. 40 ouvriers sont sur place en période de pointe. Il s'agit de déconstruire petit à petit 40 000m2 de bâtiments. Seuls 6 000m2 seront conservés sur un étage, et ensuite entourés d'espaces verts.

Le futur projet sera dévoilé à l'automne 20017. On sait déjà que certains services de santé vont rejoindre ces "nouveaux" bâtiments, comme par exemple l'Etablissement Français du Sang. La réalisation aura lieu entre 2018 et 2020.

Coût total de la déconstruction : cinq millions d'euros.

Pour la petite histoire, l'entreprise belge de déconstruction a hissé un maillot cycliste géant en haut de l'ancein hôpital, aux couleurs de sa jeune équipe belge Wanty, comme un clin d'oeil avant le passage du Tour de France.

Le clin d'oeil de l'entreprise Wanty au passage du Tour de France à Chambéry - Radio France
Le clin d'oeil de l'entreprise Wanty au passage du Tour de France à Chambéry © Radio France - Nelly Assénat