Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La démolition de l'immeuble Iéna a commencé dans le quartier Saint-Jean à Châteauroux

mardi 5 décembre 2017 à 16:59 Par Kevin Blondelle, France Bleu Berry

C'est une page qui se tourne dans le quartier Saint-Jean à Châteauroux : la déconstruction de l'immeuble Iéna a commencé ce mardi. Plus personne ne vivait dans ses 136 logements HLM depuis un an.

Une butte a été constituée pour permettre à l'engin de travailler en hauteur.
Une butte a été constituée pour permettre à l'engin de travailler en hauteur. © Radio France - Kévin Blondelle

Châteauroux, France

L'immeuble Iéna ne sera bientôt plus qu'jn lointain souvenir pour les habitants du quartier Saint-Jean à Châteauroux. Sa démolition a démarré ce mercredi, après un long travail d'analyses pour savoir quelles parties devaient notamment être désamiantées au préalable. Une façon de faire très éloignée de l'imaginaire collectif puisqu'on ne "dynamite" plus ce genre d'immeubles depuis plusieurs années. Il faudra donc trois mois pour raser complètement cet immeuble, traiter et recycler tous ses matériaux. Un chantier de 3,4 millions d'euros dont les deux tiers financés par l'Agence Nationale de Rénovation Urbaine, qui a sélectionné 200 quartiers à repenser un peu partout en France dans les années à venir, dont celui de Saint-Jean.

Les derniers locataires ont été relogés il y a un an

Avant le passage de la pelleteuse, de nombreuses analyses ont été réalisées notamment pour détecter l'amiante présente dans le bâtiment. - Radio France
Avant le passage de la pelleteuse, de nombreuses analyses ont été réalisées notamment pour détecter l'amiante présente dans le bâtiment. © Radio France - Kévin Blondelle

Les derniers locataires sont partis il y a un an, les 136 logements sont donc déjà vides depuis un bon moment dans cet immeuble construit en 1960, à une époque où la priorité était avant tout de loger le plus de monde possible avec des loyers relativement bas. "Aujourd'hui cela ne correspond plus à ce que les gens veulent" constate Alain Chevolleau, le directeur général du bailleur social Scalis. "Il faut aérer ce quartier, l'ouvrir aux castelroussins, avec par exemple des maisons individuelles, des espaces publics dans lesquels on puisse déambuler." Que va-t-on construireà la place de cet immeuble et des autres qui seront détruits dans la foulée ? Ce sera décidé dans les mois qui viennent. Il ne s'agira à priori pas de nouveaux logements sociaux, mais plutôt de maisons individuelles proposées à la vente, d'espaces verts, de places publiques... Une chose est sûre : le temps des HLM est révolu.