Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

La députée sarthoise Pascale Fontenel-Personne propose une réouverture des restaurants dès le 15 mai

-
Par , France Bleu Maine

La députée sarthoise Pascale Fontenel-Personne plaide pour une réouverture différenciée des restaurants selon le degré de circulation du coronavirus. Dans les zones où la maladie est peu présente, l'élue souhaite que cette réouverture intervienne dès le 15 mai. Charge aux maires de décider.

Le gouvernement a prévu d'annoncer fin mai une date de réouverture des restaurants. (Photo d'illustration)
Le gouvernement a prévu d'annoncer fin mai une date de réouverture des restaurants. (Photo d'illustration) © Radio France - Thomas Pontillon

Que les restaurants puissent rouvrir rapidement. C'est l'une des propositions formulées par le groupe d'études "Tourisme" de l'Assemblée Nationale, co-présidé par Pascale Fontenel-Personne, députée apparentée LREM de la troisième circonscription de la Sarthe. Dans le rapport présenté comme "spontané", remis ce lundi 27 mai au gouvernement, ce groupe qui a rassemblé plus de 110 députés de la "majorité élargie" suggère trois étapes : "A partir du 15 mai pour les départements en sous-mortalité, du 1er juin pour les départements à mortalité modérée et à partir du 15 juin pour les départements en mortalité forte". 

Dans le communiqué adressé à la presse, Pascale Fontenel-Personne ne donne toutefois pas de détail sur ces mesures de la "mortalité" ou les éventuels seuils. Certainement s'agit-il d'envisager des décisions différenciées, selon la manière dont le virus circule dans tel ou tel département ou ville. Sollicitée par France Bleu Maine, la députée de la troisième circonscription de la Sarthe a fait savoir qu'elle n'était pas disponible pour apporter ces précisions. 

Aux maires de décider 

Au delà d'un calendrier, le groupe d'études "Tourisme" propose une méthode : "des règles nationales adaptables par chaque maire" avec notamment l'application de mesures strictes pour éviter autant que possible la circulation du coronavirus : "distance entre tables et distances entre convives, règles strictes de nettoyage des tables et des chaises entre chaque service". Le Premier Ministre présente son plan pour le déconfinement ce mardi 28 avril, à 15H, à l'Assemblée Nationale, devant les députés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess