Économie – Social

La déviation ferroviaire de la Raffinerie de Donges est en bonne voie

Par Pascal Roche, France Bleu Loire Océan mardi 14 avril 2015 à 19:33

La raffinerie Total de Donges
La raffinerie Total de Donges © MaxPPP/Franck Dubray

La voie ferrée qui traverse la Raffinerie de Donges pourrait être déviée d'ici quelques années. Le groupe Total a conditionné le développement du site à ce contournement ferroviaire. Tous les acteurs du dossier sont désormais d'accord sur le projet.

C'est un serpent de mer ! Depuis des années, il est question du contournement ferroviaire de la Raffinerie Total de Donges en Loire-Atlantique. La voie ferrée Nantes Saint Nazaire traverse en effet le site de part en part, un spectacle toujours étonnant pour les voyageurs des TGV et des TER plongés au coeur d'une installation industrielle. Une soixantaine de trains dont 12 TGV y passent quotidiennement. Jusqu'à présent, le dossier peinait à avancer, il s'est accéléré ces derniers mois car Total a laissé entendre qu'il n'y aurait pas de développement du site (680 salariés, 1500 emplois induits) sans ce contournement ferroviaire.

Réunion du comité de pilotage en préfecture

Le préfet de Loire-Atlantique a réuni un comité de pilote ce mardi à Nantes, il y avait autour de la table des représentants du groupe Total, de la Région, du Département, de la Communauté d'Agglomération de Saint-Nazaire, de la ville de Donges, de la CCI et de SNCF Réseau (qui mène les études techniques). Selon la préfecture, tous les acteurs sont d'accord sur la nécessité de réaliser le projet. Si tout va bien, il pourrait être déclaré d'utilité publique en 2017. Les travaux pourraient alors commencer dans la foulée, le coût de ce contournement de 3 kilomètres de voie est estimé entre 130 et 200 millions d'euros.