Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La direction de l’hôpital d'Alès très mal notée par les salariés qui ont répondu au questionnaire de la CGT

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Une note à peine au-dessus de zéro pour la direction de l’hôpital d'Alès-en Cévennes (Gard). C'est le résultat d'un questionnaire rempli par 300 salariés à l'invitation de la CGT. Un questionnaire qui ne reflète absolument pas la réalité répond la direction

O,2 sur 10, la très mauvaise note de la direction de l’hôpital d'Alès (Gard).
O,2 sur 10, la très mauvaise note de la direction de l’hôpital d'Alès (Gard). © Radio France - Ludovic Labastrou

0,2 sur 10, c'est la note obtenue par la direction de l’hôpital d'Alès en Cévennes. La CGT a fait une évaluation du travail de sa direction. Un peu plus de 300 des 1.600 salariés ont répondu à des questions portant sur la reconnaissance du travail effectué, la qualité de l'écoute, l'anticipation et même le respect dont font preuve le directeur et ses cadres.

"C'est désolant, mais c'est la réalité"

Au delà du gag, "c'est un véritable mal-être et une absence de reconnaissance " que la CGT dit avoir détecté dans ce questionnaire. Communication, réactivité, reconnaissance, respect. Pas un des thèmes n'a trouvé grâce aux yeux des salariés qui ont répondu au questionnaire. Pour la direction, que nous avons contactée, "ce n'est pas du tout le reflet du quotidien" indique Roman Cencic, le directeur du centre hospitalier d'Alès-en-Cévennes (CHAC).

Reportage sur le parvis de l’hôpital d'Alès.

Le bulletin de note de la direction

Communication : 0,13/10 ; écoute : 0,09/10 ; transparence : 0,1/10. Moyenne générale : 0,2/10. Une direction qui "devrait-être recalée" soupire la CGT. "Nous manquons terriblement d'humanité" explique cette aide-soignante. Et le syndicat, c'est une de ses revendications, de demander la suppression de la T2A (taxe sur les salaires et l'embauche). Pour l’hôpital d'Alès, cela représente cinq milliards d'euros qui permettraient l'embauche de 150 personnes.

Sonia André CGT Hôpital d'Alès (Gard).

"Vous ne croyez pas qu'on a autre chose à faire ?"

"On fait avec, j'aurais pu avoir 0/10 !". Roman Cencic, le directeur du CHAC prend avec un humour modéré ce questionnaire "qui ne représente pas la réalité". Il souligne la faible participation à cette opération. "Des questionnaires comme ceux-là, je peux vous en remplir 500 avec 10/10 !"

Et le directeur de regretter qu'au moment ou l'épidémie de Covid-19 affiche des résultats alarmants dans le département, notamment avec une réa pleine à Alès, "l'heure ne soit pas à l'unité plutôt qu'à la division des personnels".

Roman Cencic, directeur du Chac Alès (Gard)

Un mauvais bulletin de notes affiché devant l’hôpital d'Alès.
Un mauvais bulletin de notes affiché devant l’hôpital d'Alès. © Radio France - Ludovic Labastrou
Les mauvaises notes communiquées en public à Alès.
Les mauvaises notes communiquées en public à Alès. © Radio France - Ludovic Labastrou
Choix de la station

À venir dansDanssecondess