Économie – Social

La dissolution de la Bsmat

Par Valérie Mosnier, France Bleu Creuse mardi 1 juillet 2014 à 10:52

Vue aérienne du site de la 13e BSMat à Guéret.
Vue aérienne du site de la 13e BSMat à Guéret. © Photo Stéphane Lefèvre - La Montagne - Maxppp

Une page de l'histoire guérétoise se tourne. Depuis lundi minuit, la 13e BSMAT a définitivement fermé ses portes après 58 ans d'existence. Le site va devenir une plate-forme logistique pour une quarantaine de magasins Noz.

L'histoire de l'armée à Cher du Prat a commencé en 1956 avec l'établissement "ingénieur Gouineau", à l'époque un centre de stockage des rechanges des matériels de l'Armée de terre. Il desservait en pneumatiques, containers et pièces mécaniques toutes les unités des forces terrestres. Réorganisé en 1999, il a perdu une partie de son autonomie pour devenir un détachement de base de soutien du matériel.

En 2008, le gouvernement a décidé de fermer définitivement l'antenne guérétoise de la 13e Bsmat (base de soutien du matériel). Cinq ans après cette annonce, la société Futura Finance va prendre la place des militaires pour y installer sa plate-forme de distribution.

Entre émotion et amertume pour les anciens de la Bsmat - reportage Valérie Mosnier

Une perte de 178 emplois

Cette fermeture entraîne la perte de 116 emplois, dont 108 de civils, sur Guéret et son agglomération mais aussi de cinq emplois indirects et 57 emplois induits. Vendredi, Futura Finance a signé le crédit-bail avec le Grand Guéret. Un contrat de 15 ans avec un loyer mensuel d'environ 11.000 euros. Les clés de l'ancien site militaire de 20 hectares ont été remises à la société Futura Finances pour installer une plate-forme logistique de stockage et de distribution pour une quarantaine de magasins Noz du Centre et du Sud-Ouest de la France. L'activité devrait démarrer à l'automne 2015, mais avant il y a de gros travaux de remises aux normes. Le Grand Guéret va participer à hauteur d'environ 2.5 millions d'euros grâce au Fonds de restructuration des établissements de la Défense et au loyer versé par la société. Futura Finance, de son côté, financera 9 millions de travaux pour le chauffage, l'étanchéité ou encore l'isolation.

Désormais, les travaux vont pouvoir démarrer - Valérie Mosnier

Après les travaux, il y aurait au moins 130 emplois pour la Creuse selon le PDG de Futura Finance, Rémy Adrion. La politique de recrutement de Noz s'adresse prioritairement aux jeunes et aux séniors , formés à l'industrie sans qualification particulière et majoritairement féminines. Les profils sont un responsable d'entrepôt, des chefs d'équipe et des équipiers. Les acquis professionels peuvent remplacer les diplômes.