Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

La FDUC 37 veut que les propriétaires de locaux commerciaux fassent cadeau de quelques loyers aux commerçants

-
Par , France Bleu Touraine

Selon le président de la Fédération des Unions Commerciales d'Indre-et-Loire, il faudrait que les propriétaires de locaux commerciaux acceptent de faire don de quelques mois de loyer aux artisans ou commerçants qui sont leurs locataires, pour les aider à redémarrer après la crise sanitaire.

De très nombreux petits commerces n'ont plus aucun chiffre d'affaire depuis le début du confinement.
De très nombreux petits commerces n'ont plus aucun chiffre d'affaire depuis le début du confinement. © Maxppp - Jean-Luc Flémal/BELPRESS/MAXPPP

Le président de la Fédération des Unions Commerciales d'Indre-et-Loire demande aux propriétaires de locaux commerciaux de faire un geste envers leurs locataires dont l'activité est à l'arrêt à cause du confinement : Sylvain Debeure estime qu'il faudrait leur faire cadeau de quelques mois de loyer, pour leur donner le plus de chances possibles de redémarrer leur activité, quand la crise sanitaire sera finie.

"Il y a bien sur les reports d'échéances, l'étalement des factures d'eau et d'électricité, mais ça ne suffit pas quand le chiffre d'affaire est à zéro chaque jour. Je pense qu'il faudra beaucoup plus d'aides pour voir nos artisans et commerçants se relever. J'en appelle donc aux propriétaires de locaux commerciaux, pour qu'ils fassent cadeaux de quelques mois de loyers, comme ça, ils auront sans doute plus de chances de voir leurs locataires ouvrir à nouveau, à la fin de la crise sanitaire".

Selon le président de la FDUC, les propriétaires de locaux commerciaux pourraient presque voir ça comme un investissement, toujours préférable au fait de se retrouver avec un local non-loué si le commerçant qui l'occupe fait faillite.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu