Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Vienne : des artisans du BTP réclament un million d'euros à la grande région

-
Par , France Bleu Poitou

D'après la Fédération française du bâtiment de la Vienne, la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente doit un million d'euros de factures impayées à une dizaine d'entreprises du BTP. Le Limousin serait aussi touché. La région ALPC parle d'un "problème technique" consécutif à la fusion des régions.

La région ALPC doit un million d'euros aux entreprises du batiment de la Vienne
La région ALPC doit un million d'euros aux entreprises du batiment de la Vienne © Maxppp - Maxppp

Poitiers, France

Si les bons comptes font les bons amis, la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente risque de se faire quelques ennemis dans le secteur du bâtiment.

D'après la FFB86, la Région assassine les entreprises du bâtiment

"Depuis plus de six mois, des dizaines d'entreprises du bâtiment patientent dans l'attente du règlement de leurs factures suite à des commandes de la Région" écrit la Fédération française du bâtiment de la Vienne dans un communiqué intitulé "La Région assassine les entreprises".

"250 emplois sont menacés dans la Vienne mais ça concerne tout le Poitou Charente et le Limousin"_, s'alarme Philippe Huet. Le secrétaire général de la FFB 86 interpelle directement Alain Rousset, président de la région ALPC et Jean-François Macaire, ex-président de Poitou-Charente et vice-président de la nouvelle région :

Payez vite, payez très très vite parce que là on est au bord du dépôt de bilan

A la tête d'une entreprise de plâtrerie et menuiserie à Mignaloux-Beauvoir (86), Nicolas Pépino est en attente d'un versement de 25 000 euros : "Aujourd'hui, il y a des entreprises notables sur la place de Poitiers qui ont effectué des travaux dans les délais et pour la plupart on n'est plus payés depuis le mois de juillet 2015, ça fait sept mois qu'on est en attente de ces règlements avec les problèmes que ça peut occasionner sur notre trésorerie et le maintien de nos emplois. Je suis inquiet pour l'avenir, on a des marges qui sont particulièrement réduites dans le secteur du bâtiment et si en plus viennent se greffer à ça des problèmes de délais de règlements, on ne sait plus trop comment gérer les choses", déclare Nicolas Pépino. Mais il n'y a pas que le secteur du bâtiment qui est touché.

Monsieur Rousset, ici aussi ça sent le roussi !

Le blocage des paiements de subvention votées en 2015 est "un problème majeur aux conséquences graves pour l'économie des communes et associations du Nord-Vienne", déclare Véronique Abelin, conseillère régionale UDI de Châtellerault qui interpelle également Alain Rousset. L'élue chiffre le manque à gagner pour "les mairies de Bournand (15 000€), Sammarcolles (27 000 €), Chalais (7 000 €), Antran (10 000€)"...

Dès lors que l'urgence est signalée, nous agissons urgemment (Monsieur Finances de la région)

Ces retards s'expliquent par la fusion des régions. La centralisation des systèmes de paiements des ex-régions Limousin, Aquitaine et du territoire picto-charentais,  de "12 départements, c'est une opération qui n'est pas simple", avance Dominique Blanc, directeur général de l'administration (DGA) à la grande région en charge des finances.

"C'est une situation en voie de rétablissement dont on a tout à fait conscience et qui est liée à un problème technique, ce n'est pas du tout une volonté de ralentir les paiements mais c'est dû à l'uniformisation d'un logiciel financier unique pour la grande région. En quinze jours, on espère avoir réguler l'ensemble des factures en attente", promet Dominique Blanc. 

 La conseillère régionale UDI Véronique Abelin dit comprendre "ces temps de calages nécessaires" mais elle rappelle que "la majorité des Régions qui ont fusionné ont relancé depuis plusieurs semaines les mandatements (CF Normandie...)"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu