Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

La Fédération lorraine des travaux publics s'alarme de la baisse des commandes publiques en 2020

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine

La Fédération lorraine des travaux publics s'alarme de la diminution des appels d'offres émis par les communes, leurs principaux clients. La commande publique a chuté de 40% en Lorraine en 2020, contre 15% au niveau national.

Au centre : Thierry Ledrich, président de la fédération lorraine de travaux publics
Au centre : Thierry Ledrich, président de la fédération lorraine de travaux publics © Radio France - natacha

La Fédération lorraine des travaux publics tire la sonnette d'alarme et s'inquiète des conséquences de la crise sanitaire et économique pour ses adhérents. L'organisation observe une baisse du nombre de commandes publiques en 2020, qui représentent 70% du chiffre d'affaires de ces entreprises. En Lorraine, elles se sont effondrées de 40%, un niveau bien supérieur à la moyenne nationale. 

Leur principal client est aussi le grand absent  : le bloc communal, c'est à dire les mairies, communautés d'agglomérations, métropoles et autres établissements intercommunaux. 80% des chantiers de travaux publics en dépendent. Thierry Ledrich, président de la Fédération lorraine des travaux publics, ne s'explique pas totalement cette inertie : " On ne peut faire que quelques hypothèses : un taux de renouvellement plus important des maires, peut-être une gestion en bon père de famille un peu plus importante. En tout cas, les infrastructures en Lorraine sont les mêmes que dans le reste de la France, et elles ont tout autant besoin d'entretien ", explique-t-il. 

Le "désert" de 2021

Si les travaux engagés en 2019 se sont poursuivis en 2020, à l'exception des six semaines d'arrêt total d'activité pendant le premier confinement, les professionnels anticipent une "traversée du désert" en 2021. Un délai de plusieurs mois pouvant s'appliquer entre la publication d'un appel d'offres et le démarrage d'un chantier. 

Les travaux publics sont la colonne vertébrale de l'économie, et donc ils irriguent - Thierry Ledrich

Pour Thierry Ledrich, c'est un mauvais signal, peu encourageant pour la relance : " Si effectivement les travaux publics s'écroulent, ce sont nos infrastructures et donc la fluidité des échanges entre tous les acteurs économiques qui en pâtira ", explique-t-il.

En 2020, le secteur a réussi à maintenir ses emplois, dans un secteur déjà en sous-effectifs selon Thierry Ledrich, notamment grâce aux aides du gouvernement. Néanmoins, " il n'y a pas eu d'embauches, notamment d'intérimaires", ajoute-t-il. 

Dans le cadre du plan de relance, la Fédération des travaux publics fait partie des signataires d'une charte en faveur de l'emploi et de la formation, signée le 5 janvier dernier. Elle s'y engage à créer 50,000 emplois sur 2 ans au niveau national , dont 50% de contrats d'apprentissage.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess