Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La fédération régionale des travaux publics lance un appel à la réalisation de 24 infrastructures indispensables

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Le président régional du BTP, Pierre BERGER, a lancé ce mercredi un appel à la réalisation de 24 infrastructures indispensables en Auvergne Rhône Alpes

chantier routier illustration
chantier routier illustration © Radio France - Yves Renaud

Auvergne-Rhône-Alpes, France

24 chantiers qui auront pour but la relance du bâtiment et des travaux publics pour les années à venir, car comme le dit le dicton : 

Quand le bâtiment va, tout va  !

Pierre Berger en a choisi deux par département.

Pour la Loire , un peu d'étonnement puisqu'il place l'autoroute A45 dans ses priorités alors que le gouvernement a définitivement tourné la page du projet. 

L'autre dossier, c'est celui du contournement de Saint-Galmier et du désenclavement du  CD 100. 

En Haute Loire, deux très gros dossiers routiers sont mis en avant, le doublement de la N.88 entre Saint-Hostien et Le Pertuis et le raccordement de l'autoroute A.75 à Brioude. 

Deux chantiers qu'Yvon Moulin, le vice président de la fédération Haute Loire du BTP et des travaux publics, appelle de ses voeux pour les mois à venir, mais avec un bémol tout de même, sur ces gros chantiers , il souhaite que les appels d'offres soient scindés en plusieurs lots moins importants pour que les entreprises régionales et départementales puissent y répondre. 

Choix de la station

France Bleu