Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La ferme des mille vaches près d'Abbeville ne produira plus de lait à partir du 1er janvier 2021

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

La ferme dite des mille vaches, située à Buigny-Saint-Maclou et Drucat, près d’Abbeville, va cesser son activité laitière le 1er janvier 2021. L'activité de la ferme va être redéployée sur ses cultures, précise un porte-parole.

La ferme des mille vaches à Drucat et Buigny-Saint-Maclou près d'Abbeville
La ferme des mille vaches à Drucat et Buigny-Saint-Maclou près d'Abbeville © Radio France

"C'est une décision que nous avons prise il y a quelques jours", précise le porte-parole de la ferme. "Notre modèle est viable avec mille vaches, mais pas en-dessous". 

6 ans de saga judiciaire

"Elle s'explique par deux facteurs : ça fait 6 ans que nous n'avons pas d'autorisation d'exploitation. Et notre collecteur de lait belge veut recentrer son activité sur la Belgique." 

Au départ, la ferme avait une autorisation d'exploitation pour 500 vaches. Il y a 6 ans, le cheptel est passé à 800 vaches (il y a aussi les veaux et les génisses). Ce qui est contesté en justice par l'association Novissen. 

"Soulagé que le droit soit enfin respecté"

Francis Chastagner, le président de l'association Novissen est satisfait de cette décision. "Tout est parti d'une fraude que nous combattions depuis le début. La ferme a ouvert en septembre 2014 et nous n'avons eu cesse de lutter contre ce modèle d'exploitation industriel. Il nous semble aujourd'hui que ça ne va pas dans le bon sens et qu'il faut revenir à un modèle familial, avec un nombre limité de vaches et des vaches en pâture et non sur du béton avec des importations de soja d'Amérique du Sud. Tout cela n'a plus de sens aujourd'hui"

Les activités de la ferme vont être recentrées sur la culture 

Il y a près de 1.000 hectares de blé, betteraves, cultures fourragères, pommes de terre, lin et peut-être autre chose, "mais pour l'instant c'est en projet", ajoute le porte-parole de la ferme. 

Les 20 salariés vont continuer de travailler dans la ferme dans ces nouvelles activités. "On va produire du lait jusqu'à la fin de l'année et après on va tarir les vaches, ensuite les vendre ou les abattre (comme ça se fait habituellement)."

"Cette ferme était l'emblème de ce qu'il ne fallait pas faire", selon Barbara Pompili la ministre picarde de la transition écologique

"Ce qui s'est passé doit servir de leçon à tous ceux qui auraient envie de venir développer ce genre de projet sur le territoire français. Qu'ils regardent ce qui s'est passé dans la Somme, qu'ils regardent le temps perdu, pour qu'à la fin on finisse par conclure que ce modèle ne tourne pas. Je crois qu'il y a de la place pour un modèle agricole et d'élevage qui paye bien ses agriculteurs, et qui tienne compte du bien-être animal."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess