Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Ferté-Bernard : l'entreprise Chastagner va bénéficier du plan relance automobile

-
Par , France Bleu Maine

L'entreprise Chastagner, basée à La Ferté-Bernard, recevra 920 000 euros de la part de l'Etat, dans le cadre du plan national de relance automobile, pour l'aider à développer et moderniser ses moyens de production.

L'entreprise sarthoise Chastagner, à La Ferté-Bernard, va bénéficier du plan de relance automobile de l'Etat. Son président, Christophe Camaret (à droite), va investir dans près d'un million d'euros de nouvelles machines.
L'entreprise sarthoise Chastagner, à La Ferté-Bernard, va bénéficier du plan de relance automobile de l'Etat. Son président, Christophe Camaret (à droite), va investir dans près d'un million d'euros de nouvelles machines. © Radio France - Ambre Rosala

L'entreprise Chastagner a encore de beaux jours devant elle. L'établissement, basé à La Ferté-Bernard, va bénéficier du plan de relance automobile de l'Etat. Pour l'aider à développer et moderniser ses moyens de production, Chastagner recevra une enveloppe de 920 000 euros d'ici la fin du premier trimestre 2021. 

Pour tenter de relancer l'économie française, cette aide nationale est attribuée aux entreprises de l'automobile et de l'aéronautique qui ont des finances saines, comme Chastagner. Car face a la crise sanitaire et économique, l'entreprise sarthoise a les reins solides, et a engrangé près de 18 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2020, malgré l'arrêt brutal de certaines de ses activités. "Toutes nos activités aéronautiques se sont arrêtées net alors qu'elles représentent 20% de l'activité de Chastagner", explique Christophe Camaret, son président. "Pareil pour les développements automobiles, qui ont baissé de 80% en 2020". 

Le marché du luxe et des nouvelles mobilités en ligne de mire

Ce qui a sauvé l'entreprise : la diversité de ses marchés. Car si l'automobile et l'aéronautique comptent encore parmi les activités principales de Chastagner, l'établissement a également pu s'appuyer sur ses marchés du luxe et des nouvelles mobilités, en plein essor. "Nous produisons aussi bien du mobilier ou de la décoration pour des marques de luxe, que des jet-skis ou des vélos électriques pour des start-ups", se félicite le président de l'entreprise sarthoise. Le marché du luxe représente aujourd'hui 40% du chiffre d'affaires de Chastagner, contre seulement 10% en 2018.

Robots de soudure et machines à impression 3D

Et c'est justement la conception de ces produits innovants que Chastagner veut développer avec l'aide de l'Etat. Grâce au plan de relance, l'entreprise va pouvoir investir dans des robots de soudure, des machines à impressions 3D, ou encore des cabines de peinture nouvelle génération. "Ce ne sont pas des machines de haute technologie, mais elles vont nous permettre de perfectionner la finition des beaux objets que l'on conçoit", raconte Christophe Camaret. Et pour faire tourner tout cela, l'entreprise qui emploie 140 salariés renforcera ses équipes au cours de l'année, avec cinq nouvelles embauches. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess