Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La fête du travail de retour dans les rues d'Auxerre le 1er mai

-
Par , France Bleu Auxerre

Confinés l'an dernier, les manifestants du 1er mai seront de retour dans la rue samedi. A l'occasion de la fête du travail, la CGT, FO, FSU et Solidaires s'associent pour inciter les salariés du public et du privé à venir défiler dans les rues d'Auxerre.

De gauche à droite, Philippe Wante (FSU), Véronique Degoix-Guttin et Isabelle Michaud (CGT), Reynald Millot (FO)
De gauche à droite, Philippe Wante (FSU), Véronique Degoix-Guttin et Isabelle Michaud (CGT), Reynald Millot (FO) © Radio France - Damien Robine

Véronique Degoix Guttin, secrétaire générale de la CGT dans l'Yonne

"L'an dernier, le défilé avait été interdit en raison du Covid. À la CGT, on avait organisé des rassemblements sous forme de visio-conférences. On avait demandé aux gens de s'exprimer sur leurs attentes pour le monde d'après. Chacun avait fait sa petite affiche en disant. Pour le monde d'après, moi j'attends un meilleur salaire, de meilleures conditions de travail ou encore qu'il n'y ait plus de chômage.  Et cette année, on en est toujours au même point et on souhaite aussi toujours les mêmes choses. Et donc l'idée de manifester le 1er mai, c'est de dire à tous, venez nous rejoindre. Cette manifestation, elle concerne tous les travailleurs, qu'ils soient ouvriers, artisans, enseignants, demandeurs d'emploi ou retraités. Venez avec nous dans la rue. D'autant plus que la règle des 10 kilomètres ne comptent pas quand il s'agit d'une manifestation."

Philippe Wante, secrétaire départemental du syndicat FSU pour le premier degré

"C'est important de se retrouver dans la rue le 1er mai pour rappeler les revendications dans les services publics. Et notamment dans l'éducation. On a pas arrêté de dire l'importance de l'école, à juste titre. Mais on s'aperçoit que dans le même temps, on ne prépare pas bien l'avenir. Parce que au lieu de recruter le nombre de personnes nécessaires, on supprime des emplois. On supprime des postes au concours dans le premier degré. Des élèves ont été fortement impactés par la crise sanitaire, et bien ils vont aussi payer la note d'un manque d'encadrement pour les années futures. Et nous on réclame un plan d'urgence pour l'école. Et notamment des recrutements et des augmentations de salaires pour tous les personnels de l'éducation."

Reynald Millot, secrétaire général de Force ouvrière dans l'Yonne

"On fête cette année les 150 ans de la commune, cette insurrection du peuple parisien qui avait eu lieu du 18 mars au 28 mai 1871. Je fais un parallèle avec cette période. Les travailleurs de Paris, les boutiquiers les ouvriers étaient en crise après la guerre.  Les gens du peuple ont pris les armes pour défendre leur travail, leur famille. Ils ont décidé de faire une république plus sociale. Avec instauration de l'école gratuite et de la santé gratuite. Et aujourd'hui nous on se mobilise pour défendre les services publics et saluer la mémoire de ceux qui ont perdu la vie en défendant des revendications de justice sociale. On est dans une situation économique et sociale extrêmement dégradée, particulièrement dans l'Yonne.  Je pense à SKF à Avallon qui va fermer. Mais je pense aussi à tous les salariés des très petites entreprises, des hôtels, des cafés et des restaurants, qui depuis un an ont subi une perte importante de leur pouvoir d'achat. On a des salariés qui ne savent pas comment ils vont pouvoir faire face à demain."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess