Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La filature de Rougnat ouvre ses portes à des centaines de visiteurs

vendredi 26 octobre 2018 à 18:05 Par Simon De Faucompret, France Bleu Creuse

C'est l'une des dernières de France : la filature Fonty de Rougnat, près d'Auzances, ouvre ses portes les 26 et 27 octobre, de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30. Du matériau brut à la pelote de textile, les centaines de visiteurs peuvent voir toutes les étapes de confection de la laine.

Pour en faire découvrir davantage sur la fabrication de la laine, les 20 salariés de la filature de Rougnat ouvrent les portes de leurs ateliers.
Pour en faire découvrir davantage sur la fabrication de la laine, les 20 salariés de la filature de Rougnat ouvrent les portes de leurs ateliers. © Radio France - Simon de Faucompret

Rougnat, France

La laine à la mode ? Elle attire en tout cas plusieurs dizaines de visiteurs dès l'ouverture de l'usine Fonty, à Rougnat au nord d'Auzances. Au programme : un tour complet de cette filature, l'une des deux dernières de Creuse. On y suit le parcours de la laine, depuis le dos du mouton jusqu'à notre tiroir à chaussettes. Ces portes ouvertes se poursuivent ce samedi 27 octobre de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30.

Découvrir l'envers du décor

Et si quelques-uns sont là par curiosité, d'autres sont des tricoteurs et des tricoteuses d'expérience. "Je suis tombée dedans toute petite", sourit Christine. "Je tricote depuis que j'ai dix ans, et je n'ai jamais arrêté." En revanche, elle découvre les coulisses de l'usine et tous les secrets de fabrication de la laine.

En une journée, près de 500 visiteurs ont parcouru les salles fumantes et bruyantes de la filature de Rougnat. - Radio France
En une journée, près de 500 visiteurs ont parcouru les salles fumantes et bruyantes de la filature de Rougnat. © Radio France - Simon de Faucompret

"Il y a encore quelques joyaux de l'industrie textile dans cette région"

Et c'est là tout l'intérêt de ces portes ouvertes selon Benoît de Larouzière, PDG de la filature Fonty : "On veut que les gens sachent qu'il y a encore quelques joyaux de l'industrie textile dans cette région." Parmi elles, cette usine mais aussi la deuxième filature de Creuse, située à Felletin. "_Ces joyaux appartiennent au patrimoine local_, donc on ouvre les portes", poursuit le directeur. "Tout le monde peut venir visiter, voir comment on fabrique de la laine, redécouvrir ces vieux savoir-faire qu'il faut préserver et transmettre."

Benoît de Larouzière qui pense aussi à développer l'activité de son usine et de son 1,4 million d'euros de chiffre d'affaires annuel : "On voudrait embaucher une dizaine de personnes d'ici trois ans, et doubler notre production à l'international." Pour l'heure, les pelotes de laine Fonty se trouvent dans une trentaine de pays, partout dans le monde.

Plus de cent machines

ici, la laine est tondue, nettoyée, filée, démêlée, puis teinte. Du coup, un simple fil passe par tout plein d'étapes, que les visiteurs suivent avec attention au milieu de la centaine de machines, bruyantes et fumantes pour certaines. "C'est fabuleux de voir tout le processus," s'émerveille Marie-Josée. "On connaît la théorie, mais je n'avais jamais vu ça." Même admiration pour René, qui sort à peine de la visite guidée : "On voit des machines extrêmement longues, complexes ... C'est impressionnant !"

Plus d'une centaine de machines s'activent sur la laine. Elles en filent 80 tonnes par an. - Radio France
Plus d'une centaine de machines s'activent sur la laine. Elles en filent 80 tonnes par an. © Radio France - Simon de Faucompret

Près de cinq-cents visiteurs en une journée

En une journée, près de cinq-cents curieux ont passé les portes de la filature Fonty. Un chiffre que peine à croire Aline, une employée qui s'est occupée des visites : "Chaque année, on se dit que les gens du coin nous connaissent, ils ne vont pas revenir ! Ils ne vont pas refaire une visite, revenir tous les ans ! Et chaque année, c’est la surprise, le parking est plein."

Et parmi ces visiteurs, beaucoup disent vouloir faire "d'une pierre deux coups" : ces 27 et 28 octobre, ce sont aussi les journées de la laine à Felletin, à quelques dizaines de kilomètres de là. De quoi donner quelques idées aux Creusois : le froid pointe le bout de son nez, il va y avoir besoin de pulls, d'écharpes ou de bonnets en laine !