Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La filière aérospatiale a perdu 3.200 emplois en Haute-Garonne en 2020

-
Par , France Bleu Occitanie

L'INSEE publie une étude sur la filière aérospatiale en Occitanie et Nouvelle-Aquitaine. Sur les neuf premiers mois de 2020, les entreprises du secteur, dans le grand Sud-Ouest ont perdu 5.800 salariés, hors intérim. Il manque les chiffres du dernier trimestre.

Airbus et les grosses entreprises ont souffert, mais les PME encore plus.
Airbus et les grosses entreprises ont souffert, mais les PME encore plus. © Maxppp - Sébastien Lapeyrere

L’emploi dans les entreprises aérospatiales d'Occitanie et de Nouvelle-Aquitaine avait progressé nettement tout au long de l’année 2019. Il se stabilise au premier trimestre 2020, puis chute fortement à partir du deuxième trimestre. Cela représente entre janvier et septembre 2020 une perte de 5.800 salariés hors intérim, soit 3,6 % de leurs effectifs. 

Le Lot a perdu un emploi aérospatial sur dix

L'Occitanie est plus marquée encore par cette crise avec 4.200 emplois perdus. Le Lot est en proportion le département le plus touché du Grand Sud-Ouest puisque près de 9% des emplois du secteur ont été supprimés. Sans surprise et du fait de son poids dans la filière, la Haute-Garonne est le département qui perd le plus grand nombre de salariés (3.200), soit plus des trois-quarts des emplois sacrifiés en Occitanie.

La Haute-Garonne a perdu le plus d'emplois, mais en proportion c'est le Lot qui a le plus souffert.
La Haute-Garonne a perdu le plus d'emplois, mais en proportion c'est le Lot qui a le plus souffert. - Insee

À l'échelle des entreprises, l'Insee note que pour les donneurs d’ordres, les effectifs restent stables. C'est la chaîne d’approvisionnement, les sous-traitants qui paient le plus lourd tribut. Les PME ont réduit de 7% leurs effectifs. Enfin, la construction aéronautique et la maintenance ont mieux résisté que les activités tertiaires, et surtout la métallurgie. 

L'INSEE ne dispose pas encore des chiffres ente septembre et décembre 2020.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess