Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La filière bois peut voir loin mais manque de bras en Isère

-
Par , France Bleu Isère
Grenoble, France

Alors que se tient jusqu'à dimanche à Alpexpo Grenoble le salon du Bois Energie, la filière affiche sa bonne santé en Isère et fait le point sur ses perspectives de développement.

Le Département affiche la couleur à l'entrée du salon Bois-Energie de Grenoble
Le Département affiche la couleur à l'entrée du salon Bois-Energie de Grenoble © Radio France - Laurent Gallien

Le salon Bois Energie qui s'est ouvert ce jeudi à Alpexpo Grenoble - d'abord pour les professionnels puis pour le grand public samedi et dimanche - est l'occasion d'aller découvrir toutes les dernières technologies et techniques pour l'utilisation du bois et la valorisation des déchets de bois sous forme de chaleur, voire d'électricité. C'est aussi l'occasion pour la filière dans son ensemble d'afficher sa plutôt bonne santé en Isère. Dès l'entrée le stand Créabois/Département de l'Isère affiche la couleur : la filière bois ce sont "2 700 entreprises", près de "7 000 emplois (6 900)"  explique Guenaelle Scolan, directrice de Créabois. Des emplois "non délocalisables" comme le soulignent les plaquettes de promotion du Département.

Le bois-construction en plein boum, le bois-ameublement en chute libre

Une filière qui se porte bien mais au sein de laquelle il y a des inégalités selon les secteurs puisque, poursuit Guenaelle Scolan, "il y a des secteurs en progression comme le bois construction,  qui a pris + 85% en termes d'effectifs sur 10 ans, et à l'inverse on a l'ameublement qui a vraiment été victime d'un changement de consommation et qui a perdu de l'ordre de plus de 50% des effectifs sur la même période". Reste que le succès de ce qui marche, la filière construction notamment, est tel que les bras manquent. "C'est un frein malheureusement", explique Michel Raybaud, menuisier-charpentier et président de Créabois, "les emplois sont vraiment très nombreux, c'est une filière qui est en train de se moderniser, on a vraiment besoin de trouver des gens compétents ou qu'on arrive à former pour pouvoir développer nos entreprises".

Le bois-énergie innove et progresse

Visibles dans le domaine du bois construction, cette modernisation et ce bond en avant de l'emploi le sont aussi dans le domaine du bois énergie, sujet du salon Grenoblois. "C'est une filière très récente", dit Guenaelle Scolan, "il y a toujours eu du bois de chauffage etc... mais la structuration d'une filière en tant que tel, tournée vers les différents combustibles, c'est récent et globalement c'est une filière en progression et très dynamique". Très à la pointe aussi puisque les granulés (pellets) et autres bûchettes faites à partir de déchets de bois, mais soigneusement et industriellement étudiés, ont remplacé les traditionnelles bûches qui enfumaient les cheminées. Des cheminées remplacées elles-même par des foyers, poêles et chaudières performants, écologiques (peu de rejets de particules fines) et de toutes tailles. Capables d'équiper un salon comme de grandes salles et de grandes chaufferies urbaines et d'être utilisés à la production d'électricité.

La ressource potentielle, la forêt, progresse en Isère

Des "machines", une filière et des métiers à découvrir à Alpexpo samedi et dimanche pour le grand public, qui peuvent offrir d'autant plus de perspectives que la forêt n'a jamais été aussi présente dans le département : 298 000 hectares aujourd'hui (soit 33% de la surface totale de l'Isère) contre 254 200 hectares en 1997. Même si le morcellement de la forêt iséroise (et françaises), maillage de petites parcelles, est aussi un frein en terme de négociation comme d'accès à la ressource : 92 700 particuliers détiennent 71% des forêts iséroises, 22% sont détenus par 256 communes et c'est l'Etat qui possède les 7% restant. 

Des petites et grosses machines toujours plus performantes s'exposent au salon Bois-Energie de Grenoble jusqu'à dimanche soir - Radio France
Des petites et grosses machines toujours plus performantes s'exposent au salon Bois-Energie de Grenoble jusqu'à dimanche soir © Radio France - Laurent Gallien
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu