Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus - "La filière est en danger", s'inquiète un producteur de fromages dans l'Indre

-
Par , France Bleu Berry

Dans l'Indre, un producteur de fromages explique avoir connu une baisse de 70% de son activité à cause de l'épidémie de coronavirus. Il lance un appel aux consommateurs et les invite à soutenir les producteurs locaux en achetant leurs produits.

A la ferme de Bray, à Martizay.
A la ferme de Bray, à Martizay. © Radio France - Victor Vasseur

C'est sur Facebook que Wilfried Falcotet a posté une vidéo où il lance un appel au secours. Avec Vanessa Boisdet, il gère la Ferme de Bray, située à Martizay, dans l'Indre. Ils produisent du fromage, du Pouligny Saint-Pierre et du Sainte-Maure-de-Touraine. Les conséquences de l'épidémie de coronavirus font planer une vraie menace sur certains producteurs. "L'étau se resserre davantage. Sur la première semaine, on a perdu 50% de notre activité. Aujourd'hui, on est plus près de 70%. Malheureusement, ça ne va pas aller en s'arrangeant", prévient Wilfried Falcotet, de la Ferme de Bray.

Les consommateurs invités à manger local pour soutenir les producteurs

Les gérants de la Ferme de Bray sont formels : la filière dans son ensemble est en danger. "Toutes les productions laitières comme fromagères ont des risques économiques très importants. On vit au jour le jour mais en plus de cela, on n'a pas de revenus", explique Wilfried Falcotet, dans sa vidéo postée sur Facebook. Il lance donc un appel aux consommateurs : s'ils veulent soutenir les producteurs locaux, il faut acheter leurs productions.

Si nous ne sommes pas soutenus par les politiques mais surtout par notre clientèle, ça risque d'être dramatique pour bon nombre d'exploitations, dont la nôtre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu