Économie – Social

La filière papier-carton crée ses propres formations en apprentissage

Par Thomas Larabi, France Bleu Limousin mercredi 15 novembre 2017 à 2:45

La filière papier-carton emploie plus de 2300 salariés en Haute-Vienne
La filière papier-carton emploie plus de 2300 salariés en Haute-Vienne © Maxppp - James Hardy

Face à la pénurie de main d'oeuvre, l'industrie du papier carton s'organise en Haute-Vienne. Cinq entreprises du secteur ont crée un GEIQ (groupement d'employeur pour l'insertion et la qualification), une association dédiée à la formation en alternance.

L'industrie du papier carton, ça n'emballe pas grand monde. "Les jeunes ne sont pas attirés par notre industrie, sûrement du fait des conditions, avec les 3-8 " explique Xavier Taillefer, président du groupement et directeur de l'entreprise DS Smith à Rochechouart. Et pourtant, la filière est le troisième employeur de Haute-Vienne.

Une formation pour les personnes éloignées de l'emploi

Alors face à la pénurie les patrons ont la solution : créer leurs propres formation en alternance. Cinq entreprises du secteur viennent de lancer un GEIQ (groupement d'employeur pour l'insertion et la qualification), une association dédiée à la formation en alternance. Mais cette alternance est un peu particulière, seulement pour des personnes éloignées de l'emploi : jeunes sans diplômes, chômeurs de longue durée ou bénéficiaires du RSA.

Et selon Xavier Taillefer, tout le monde est gagnant : " Pour les entreprises, on forme nous-mêmes les salariés et donc on s'assure que la greffe va fonctionner. Et pour les salariés cela leur donne un diplôme d'Etat qui peut les aider dans leur carrière par la suite " détaille-t-il.

Des CDI à la clé

Les cinq entreprises ont fait une promesse : neuf alternants la première année, et 15 d'ici trois ans. Avec des CDI à la clé. La filière papier-carton est le troisième employeur du département, avec près de 2.300 salariés.