Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le combat des ex-salariés de GM&S Industry pour sauver leurs emplois en Creuse

Fin du calvaire pour GM&S ?

Alors qu'ils ont mené, jeudi, une nouvelle action à Guéret, les 277 salariés de GM&S Industry reprennent espoir... PSA et Renault seraient prêts à faire un effort pour faciliter la reprise du site de La Souterraine par GMD. On saura mardi quels pourraient être les contours du projet.

Les salariés de GM&S ont (encore) le feu sacré... ici devant la préfecture de la Creuse.
Les salariés de GM&S ont (encore) le feu sacré... ici devant la préfecture de la Creuse. © Radio France - Fabien Arnet

L'après-midi s'est finie comme elle avait commencé... sous la neige.
Partis de La Souterraine, les salariés de GM et S ont joué avec les nerfs des automobilistes, jouant les escargots sur la Nationale 145 avant d'occuper de façon anarchique les abords de la place Bonnyaud à Guéret.

Devant le palais de justice, les salariés de GM&S attendent la sortie de leurs camarades
Devant le palais de justice, les salariés de GM&S attendent la sortie de leurs camarades © Radio France - Fabien Arnet

1ère étape : le tribunal de commerce de Guéret... une délégation est reçue par le président Daniel Conchon.

Question : GM et S sera-t-elle liquidée le 5 mai, faute de repreneur ?

Réponse : oui.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Q : pourquoi ne pas patienter jusqu'au 23 mai, terme de la période d'observation ?

R : cette date avait été définie lors d'une précédente audience... vous étiez au courant.

Les salariés de GM et S pensaient que l'audience du 5 mai au tribunal de commerce de Poitiers n'était qu'un point d'étape... elle marquera en réalité l'épreuve de vérité : en l'absence de repreneur, ce sera la liquidation... point final.

2ème étape : la préfecture de la Creuse.

Devant la préfecture de la Creuse... une lueur d'espoir pour GM&S
Devant la préfecture de la Creuse... une lueur d'espoir pour GM&S © Radio France - Fabien Arnet

Les GM et S veulent rencontrer le préfet, ils obtiennent satisfaction. Une heure d'entretien qui débouche sur un vrai espoir. Réunis dans la journée autour du secrétaire d'Etat à l'Industrie Christophe Sirugue, les dirigeants de PSA et Renault auraient fait la promesse d'augmenter leurs commandes auprès de GM et S pour faciliter la reprise du sous-traitant automobile de La Souterraine.

ViNCENT LABROUSSE / CGT

Vincent Labrousse, délégué CGT à la sortie de la préfecture de la Creuse

On saura le 2 mai au soir dans quelle mesure les donneurs d'ordre tendent la main à GM et S, ce qui impactera directement le projet d'un futur repreneur, qui pourrait être GMD, autre sous-traitant automobile implanté à Suresnes.

En clair, si les promesses des constructeurs sont alléchantes, le repreneur pourrait être tenté de garder un maximum d'emplois (277 actuellement)... si elles ne le sont pas il pourrait y avoir des dégâts sur le plan social. Dans une lettre d'intention adressée à l'administrateur judiciaire, GMD évoque le maintien de 90 à 100 emplois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess