Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

La foire attractive d'automne de Nancy annulée, les forains en colère

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

La foire d'automne de Nancy, qui se déroule au parc de la pépinière, est annulée. En application des mesures gouvernementales, la préfecture interdit les fêtes foraines. Pour les forains la colère monte.

Les forains ne comprennent pas l'annulation de la foire d'automne de Nancy
Les forains ne comprennent pas l'annulation de la foire d'automne de Nancy © Radio France - Léo Limon

Une décision qui provoque la colère des forains. La foire d'automne de Nancy est annulée. Elle devait se tenir jusqu'au 15 novembre au parc de la pépinière de Nancy. Les décisions gouvernementales et préfectorales ont eu raison de ce qui devait être une des seules foires autorisées de la fin de saison.

Après seulement un jour d'exploitation, il faut déjà fermer les manèges. Ce vendredi à 19h, heure habituelle de fermeture de la foire, les rideaux seront tirés sur les attractions et stands de la foire.

Une fermeture au moins jusqu'à lundi

Des représentants des forains ont rencontré le préfet de Meurthe-et-Moselle, Arnaud Cochet, ce vendredi en début d'après-midi. Une réunion à l'issue de laquelle il a été décidé une fermeture de la foire jusqu'à lundi minimum. Une éventuelle ré-ouverture est éventuellement possible en fonction de ce qu'il sera décidé mardi à l'issue d'une rencontre entre des représentants nationaux des forains et Alain Griset le ministre délégué auprès du ministre de l'économie, en charge des petites et moyennes en entreprise.

Pour Roy Huart, forain en Meurthe-et-Moselle, ce sursis est "une lueur d'espoir".

Les comptes sont à zéro

Du côté des forains c'est la colère et l'incompréhension qui dominent. Ils étaient une trentaine, vendredi matin, à discuter et à échanger sur la situation devant leurs manèges. Une réunion de crise entre forains où beaucoup ressentent de la désillusion et d’écœurement. Ils espéraient relever la tête à Nancy après une saison compliquée.

Ce forain venu d'Antibes avait tout misé sur la foire d'automne : " J'ai fait 1000 kilomètres pour venir, je suis venu plein d'espoir. Je comptais sur la foire pour renflouer les caisses. Et là les comptes sont à zéro, on a à peine travailler deux mois cette année, je ne sais pas comment faire pour repartir "

Choix de la station

À venir dansDanssecondess