Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

A la Foire européenne de Strasbourg, le concours Lépine offre une vitrine aux inventeurs talentueux

vendredi 1 septembre 2017 à 6:00 Par Corinne Fugler, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

La Foire européenne de Strasbourg accueille comme chaque année le concours Lépine, véritable vitrine pour les inventeurs de la région. Le chauffagiste alsacien H-Energie y présentera une nouvelle fois son "granulateur mobile", un camion qui transforme des déchets verts en granulés de chauffage.

Le granulateur mobile de la société H-Energie
Le granulateur mobile de la société H-Energie - @H-Energie

Strasbourg

C'est une vitrine pour les inventeurs et les bricoleurs de génie: le concours Lépine européen Strasbourg. Ce concours réputé est chaque année l'invité de la Foire européenne de Strasbourg. Ses lauréats profitent de ce tremplin pour présenter leurs innovations au grand public.

Des trouvailles sous-exploitées

La société bas-rhinoise H-Energie, à Woellenheim, dans le Kochersberg, a été primée à plusieurs reprises pour son granulateur mobile au concours Lépine européen Strasbourg, en 2014 et en 2015. Elle s'est aussi distinguée au concours Lépine de Paris il y a deux ans, avec le prix du président de la République. Malgré ces récompenses, le granulateur ne fonctionne que deux à trois mois par an. La société H-Energie, qui emploie deux personnes, doit se concentrer sur ses activités plus classique de chauffagiste. Le camion remporte davantage de succès lorsque le cours du pétrole grimpe. "Le jour de la remise du prix du président de la République", se souvient Charles Herrmann, le responsable d'H-Energie, "nous avons reçu 2.000 mails. On a été consulté par tous les pays, Australie, Canada, Afrique. Bon, après, on ne sait pas s'ils sont juste venus voir comment c'est fait, parce que tout peut se copier!" Pour contrer d'éventuelles contrefaçons, la parade, selon Charles Herrmann, "c'est d'être toujours précurseur dans les idées et dans les façons de faire". Le granulateur n'est pas encore rentable pour son inventeur, qui dit injecter 70.000 euros chaque année dans cette innovation.

Charles Herrmann: "on a été consulté par tous les pays"

Se chauffer grâce au maïs

Le granulateur transforme en granulés de chauffage des déchets verts ou déchets industriels. Le camion se déplace à la demande, chez les agriculteurs et auprès des entreprises qui font appel à H-Energie. Il permet à ces clients d'économiser des frais de transport et de transformation. Actuellement, le granulateur est stationné sur le parking du Comptoir agricole de Marlenheim, où il doit transformer en quelques semaines des rafles de maïs, c'est à dire les cœurs rigides des épis de maïs, en 300 à 400 tonnes de granulés de chauffage.

Charles Herrmann: "L'écologie passe par le porte-monnaie"