Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La fonderie SIFA à Orléans est de nouveau placée en redressement judiciaire

-
Par , , France Bleu Orléans
Orléans, France

La SIFA, la fonderie de la zone des Montées à Orléans vient d'être placée en redressement judiciaire. Déjà en 2003, l'usine avait failli fermer avant d'être reprise par le groupe Arche, un équipementier automobile. Mais aujourd'hui, ce groupe est à son tour en difficulté. 145 emplois sont menacés.

L'histoire se répète pour la Sifa déjà en difficulté en 2003
L'histoire se répète pour la Sifa déjà en difficulté en 2003 © Radio France - Stéphane Barbereau

C'est devant le Tribunal de Commerce de Paris que le groupe Arche vient de déposer le bilan pour plusieurs de ses usines dont la Sifa à Orléans. Les 145 salariés fabriquent des culasses et des pièces pour les pots d'échappement. Ces derniers mois, la direction a bien tenté de mettre la pression sur les salariés pour renégocier le temps de travail mais les syndicats ne pensaient pas que le groupe tout entier était à ce point dans le rouge comme le concède Joel Madre de Force Ouvrière: "ils n'ont plus d'argent, ils ne peuvent plus payer les fournisseurs et on ne sait pas si on aura nos salaires en février."

Le groupe Arche a maintenant 6 mois pour redresser ses comptes et pour peut-être restructurer les sites. A Orléans, les installations sont vieillissantes. Cela inquiète encore plus Joël Madre: "vu la conjoncture, je ne sais pas s'ils veulent lâcher l'entreprise d'Orléans. Le problème, c'est qu'ils avaient prévu d'investir pour moderniser le site."  Le groupe Arche compte cinq usines en France et une en Espagne. Il emploie un peu plus d'un millier de personnes en tout.

Un comité d'entreprise est prévu aujourd'hui à la SIFA uniquement pour informer les salariés. L'entreprise a compté à son heure de gloire jusqu'à 600 salariés à Orléans et ses clients s'appelaient PSA, Porsche ou Mercedes. Le site a déposé le bilan une première fois en 2003.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess