Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La forme des couteaux Opinel est désormais protégée

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Opinel fait un pas supplémentaire important dans la protection de ses produits. Le fabricant savoyard vient d'obtenir auprès l'INPI la protection de la forme de ses fameux couteaux, particulièrement sujets à la contrefaçon. L'aboutissement d'un combat de deux ans.

La forme des couteaux Opinel est désormais protégée par l'INPI, l'aboutissement d'un combat de deux ans pour l'entreprise chambérienne
La forme des couteaux Opinel est désormais protégée par l'INPI, l'aboutissement d'un combat de deux ans pour l'entreprise chambérienne © Radio France - Nicolas Peronnet

C'est l'une des protections les plus difficiles à obtenir auprès de l'INPI, l'Institut National de la Propriété Intellectuelle. Si déposer une marque prend quelques jours, protéger une forme n'est pas une mince affaire. Pour l'entreprise centenaire savoyarde, il s'agit là de l'aboutissement d'un combat de deux ans. Désormais, tout couteau qui ressemblera à un Opinel exposera le fabricant et les revendeurs à des ennuis judiciaires.

Le seul véritable Opinel est en haut. Les deux autres couteaux sont désormais officiellement des contrefaçons.  - Radio France
Le seul véritable Opinel est en haut. Les deux autres couteaux sont désormais officiellement des contrefaçons. © Radio France - Nicolas Peronnet

Une protection supplémentaire pour lutter contre la contrefaçon

La marque Opinel est protégée depuis la création de l'entreprise...en 1909 ! Le système de verrouillage l'est depuis les années 50. Mais jusqu'à présent, un couteau d'une autre marque ressemblant à un opinel pouvait être vendu sans trop de problèmes, les copieurs s'engouffrant dans des failles juridiques. En protégeant sa forme, l'entreprise chambérienne, qui emploie 115 personnes, renforce très sérieusement son arsenal auprès des tribunaux. 

"il y avait un petit trou dans la raquette". Gérard Vignello, directeur-adjoint d'Opinel. 

"Pour un couteau qui avait la même forme que l'Opinel traditionnel, mais sans la marque Opinel inscrite sur le manche ou la lame, il y avait un petit trou dans la raquette" explique Gérard Vignello, le directeur-adjoint, "ce qui amenait un certain nombre de contrefacteurs à s'inscrire dans le sillage de nos produits. Aujourd'hui, tout ce qui ressemble de trop près à la forme du couteau Opinel, et qui n'est pas marqué Opinel, est une contrefaçon". 

ECOUTEZ Gérard Vignello, le directeur-adjoint d'Opinel

Le fabricant savoyard veut surtout prémunir des contrefaçons chinoises son produit phare, le couteau "numéro 8", le plus connu des couteaux pliants, qui pèse un quart des ventes. L'entreprise vend près de 5 millions de couteaux par an. 350 millions de produits ont été écoulés depuis plus d'un siècle. 

Opinel, plus d'un siècle de savoir-faire savoyard - Radio France
Opinel, plus d'un siècle de savoir-faire savoyard © Radio France - Nicolas Peronnet
Choix de la station

France Bleu