Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La France reste la championne d'Europe des impôts et des cotisations sociales

jeudi 29 novembre 2018 à 12:20 Par Julie Szmul, France Bleu

En France, les impôts et les cotisations sociales représentent 48,4% du PIB : c'est la part la plus élevée parmi tous les pays d'Europe, d'après un rapport dévoilé ce mercredi par Eurostat, l'organisme d'études statistiques européen.

La France est championne d'Europe des impôts et cotisations sociales pour la troisième année de suite.
La France est championne d'Europe des impôts et cotisations sociales pour la troisième année de suite. © Maxppp - Alexis Sciard

La France est le pays européen où la part des recettes fiscales, en pourcentage du PIB, est la plus élevée : 48,4% en 2017, si l'on additionne les impôts, les taxes et les cotisations sociales que paient les Français. Un chiffre dévoilé ce mercredi par Eurostat, l'organisme d'études statistiques européen, qui précise que la moyenne est de 40,2% dans l'Union européenne. Un classement qui risque de faire du bruit, en pleine mobilisation des "gilets jaunes"

Hausse des impôts et des cotisations sociales dans 15 États membres sur 28

C'est la troisième année de suite que la France occupe le haut du classement, d'après le Figaro. En 2015 et 2016, les recettes fiscales représentaient déjà 47,7% du PIB. Un chiffre en hausse de 0,7 point en un an, ce qui classe la France à la cinquième place des pays où le poids des impôts et des cotisations sociales a le plus augmenté l'année dernière, derrière Chypre, le Luxembourg, la Slovaquie et Malte. Une hausse observée au total dans 15 États membres sur 28, d'après Eurostat.

L'Irlande tout en bas du classement

Sur le podium des pays où l'on paie le plus de taxes, d'impôts et de cotisations sociales, on retrouve la Belgique, où les recettes fiscales atteignent 47,3%, puis le Danemark, avec 46,5%. Suivent la Suède, avec 44,9%, et la Finlande, avec 43,4%. À l'inverse, c'est en Irlande que l'on en paie le moins : la part de recettes fiscales y représente 23,5% du PIB. Au bas du classement, on retrouve aussi la Roumanie avec 25,8%, et la Bulgarie, avec 29,5%. 

Comme le relève Le Figaro, l'importance des recettes fiscales en pourcentage du PIB s'explique par le poids des cotisations sociales : en France, elles représentent 18,8% du PIB, contre une moyenne de 13,3% dans l'Union européenne. Les impôts sur le revenu et le patrimoine représentent en revanche 12,8% du PIB dans notre pays, contre 13,1 en moyenne à l'échelle européenne.