Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : France Bleu Montagne

La fréquentation des domaines skiables en hausse de 2% cette saison en France selon DSF

lundi 23 avril 2018 à 22:23 Par Lionel Cariou, France Bleu Isère et France Bleu Pays de Savoie

Domaines skiables de France (DSF), l'organisme qui fédère les opérateurs de remontées mécaniques, publie le bilan de la saison 2017-2018 sur les pistes. La fréquentation a augmenté de 2% en moyenne, mais avec des différences entre massifs et entre types de station.

L'Alpe d'Huez
L'Alpe d'Huez © Maxppp - Philippe Juste

"Une saison bonne (sans exubérance)" (sic) : voici comment DSF (Domaines skiables de France) présente le bilan de la saison qui s'achève sur les pistes de ski en France. La fréquentation est en hausse de 2% par rapport à la moyenne des quatre dernières saisons. Et si la neige était bien au rendez-vous cette année, on ne peut pas en dire autant du soleil. Or le succès est souvent le fruit d'un subtil équilibre entre le blanc de la neige et le bleu du ciel. 

Nos résultats ne sont pas à la hauteur des cumuls d'enneigement (...) Le cocktail idéal c'est qu'il faut de la neige sans plus, et du soleil. – Laurent Reynaud, directeur général de DSF

Un coût d'exploitation plus élevé pour les stations

La neige tombée en abondance et les épisodes ventés (notamment la tempête Eleanor début janvier) ont compliqué le travail des exploitants de remontées mécaniques. Il a fallu dépenser davantage pour damer les pistes, mais aussi déclencher des avalanches de manière préventive afin de sécuriser les domaines... sans compter les fermetures de remontées pendant les épisodes de vent et d'intempéries. 

"On ne se plaint pas, c'était un vrai hiver !" – Laurent Reynaud, directeur général de DSF

Dans le détail, les différents massifs ne sont pas tous logés à la même enseigne. La Haute-Savoie et les Alpes du Sud ont enregistré une hausse de 3% de la fréquentation par rapport à la moyenne des quatre derniers hivers. Les stations de Savoie ont progressé de façon plus modeste avec +1%. En Isère et dans la Drôme, la fréquentation a en revanche baissé de 1%. Voilà pour les Alpes. Mais ailleurs, la progression est beaucoup plus nette : +7% dans les Pyrénées, +10% dans le Jura, +11% dans le Massif Central et... +24% dans les Vosges ! Il faut dire que les hivers précédents avaient été marqués par un faible enneigement, notamment à basse altitude. 

Les petites stations tirent leur épingle du jeu avec 9% de hausse

C'est aussi la raison pour laquelle les petites stations, partout en France, ont enregistré des progressions plus importantes. Selon les chiffres publiés par DSF, leur fréquentation a augmenté de 9%, contre 1% pour les très grands domaines.