Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La galette des rois, une bataille commerciale à tous les prix dans l'Yonne

mercredi 9 janvier 2019 à 18:11 Par Renaud Candelier, France Bleu Auxerre

Elle représente plus de 300 millions d'euros de chiffre d'affaire en France chaque année. À Sens, la galette des rois est un véritable business. L'occasion de faire des marges importantes pour certains, d'attirer des clients pour d'autres, avec des prix allant de 1,99 euros à près de vingt euros.

Mickael Perrichon, boulanger à Sens (Yonne) vend des galettes entièrement fabriquées maison et cuite le matin même
Mickael Perrichon, boulanger à Sens (Yonne) vend des galettes entièrement fabriquées maison et cuite le matin même © Radio France - Renaud Candelier

C'est une période cruciale pour les boulangers, après les fêtes, il ne faut pas rater sa saison de la galette. Elle commence parfois pendant les fêtes et dure tout le mois de janvier, après il sera trop tard. Et ça Mickael Perrichon, artisan-boulanger à Sens, en a parfaitement conscience : "cela représente _entre 1.000 et 1.200 galettes sur la saison_. Vous calculez, environ mille galettes en moyenne à 13 ou 15 euros, le calcul est rapide." Soit environ 15.000 euros de chiffre d'affaire supplémentaire en un mois. 

"Cuite depuis trois semaines ou cuite le matin, ce n'est pas la même chose" - Mickael Perrichon, boulanger à Sens

Et cet artisan-boulanger sait pourquoi les clients viennent chez lui : "le goût, la quantité de la garniture, l'aspect extérieur et puis la fraîcheur. Si en grande surface vous avez une galette qui est cuite depuis trois semaines, emballée en bout de gondole et que vous prenez une galette chez votre boulanger qui est cuite du matin, ce n'est pas la même chose."

Galettes des rois chez un discounter, prix minimum constaté dans l'Yonne - Radio France
Galettes des rois chez un discounter, prix minimum constaté dans l'Yonne © Radio France - Renaud Candelier

Des galettes surgelées vendues chez des boulangers

Mais chez les boulangers, la bataille n'est pas toujours équitable. Certains s'affichent artisans et vendent à prix fort du surgelé (galette entière à cuire ou galette en kit à assembler) confirme Mickael Perrichon : "oui ça se fait, pour différentes raisons je pense. Tout le monde le sait. Mais oui, ça se fait."

Entre deux et quatre euros la galette dans le hard-discount

Autre concurrence, les boulangeries industrielles où des galettes pour six personnes valent entre neuf et onze euros, viennent d'être cuites et s'affichent avec des personnages qui plaisent aux enfants. Côté supermarché, on en trouve entre cinq et neuf euros. 

La moins chère, nous l'avons trouvée chez un discounter, une  galette quatre à six parts à 1,99 euros avec quand même 5% d'amandes dedans. Et aussi une date limite de consommation au 21 février. L'étiquette ne dit pas s'il y a plus d'amandes que de conservateurs.