Économie – Social

La gare Lille-Flandres totalement paralysée pendant une heure et demi

Par Eric Turpin, France Bleu Nord mercredi 11 juin 2014 à 11:26

Les trains à l'arrêt en gare Lille-Flandres à cause du blocage des voies par une vingtaines de grévistes
Les trains à l'arrêt en gare Lille-Flandres à cause du blocage des voies par une vingtaines de grévistes © Eric Turpin - Radio France

Aucun train n'a pas entrer ou sortir de la gare Lille-Flandres mercredi matin pendant une heure et demi. Une vingtaines de cheminots en grève se sont installés sur les voies, empêchant toute circulation. Un blocage critiqué par les quelques voyageurs qui tentaient de gagner leur lieu de travail.

Alors que le trafic est très perturbé par la grève lancée par quatre syndicats pour dénoncer la réforme du Rail, la gare Lille-Flandres a été totalement paralysée mercredi matin pendant une heure et demi. Une vingtaine de cheminots, essentiellement des syndicalistes de Sud-Rail, ont bloqué les voies à l'entrée de la gare. Aucun train n'a pu entrer ni sortir de Lille-Flandres, provoquant l'exaspération des rares voyageurs présents.

Les syndicalistes ont entamé leur action vers 8h. Ils ont quitté les voies ferrées à 9h30, ce qui a permis la reprise de la circulation des trains programmés pour cette journée de grève. Mais cette action a entraîné plus de deux heures de retard. La SNCF a fait constater le blocage par un huissier de justice.

Un TER sur trois seulement 

Le trafic SNCF est très perturbé dans le Nord-Pas-de-Calais. Un TER sur trois circulent. Comptez seulement 1 TGV sur deux entre Lille et Paris. La grève entamée mardi soir, est massivement suivi par près d'un cheminot sur deux. Des assemblées générales sont en cours pour décider de la suite du mouvement, mais la tendance est à la reconduction pour la journée de demain jeudi.

Les voyageurs attendent la reprise du trafic dans la gare Lille Flandres - Radio France
Les voyageurs attendent la reprise du trafic dans la gare Lille Flandres © Radio France

La gare Lille-Flandres bloquée pendant une heure et demi par des syndicalistes

Partager sur :