Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La grève continue sur les sites du volailler LDC à Javron-les-Chapelles et Lassay-les-Châteaux

-
Par , France Bleu Mayenne

Dans le Nord-Mayenne, la grève continue chez LDC, le numéro un français de la volaille. La direction veut supprimer les primes d'intéressement et de participation. Une délégation syndicale a été reçue mais aucun compromis n'a, pour l'instant, été trouvé.

La grève continue chez LDC en Mayenne, le numéro un français de la volaille
La grève continue chez LDC en Mayenne, le numéro un français de la volaille - Audrey Bourgoin - FO

Les deux sites mayennais du groupe sarthois LDC, n°1 français de la volaille, poursuivent la grève, entamée lundi 21 juin, à l'appel du syndicat Force Ouvrière. Les salariés dénoncent, entre autres, la suppression des primes d'intéressement et de participation.

Cette décision de la direction n'est pas comprise par les grévistes car ils estiment que l'activité a augmenté pendant la crise sanitaire : "les salariés ne peuvent accepter ce mépris. Dans un contexte sanitaire difficile depuis le début de la crise, les salariés de Ramon et Sofral n’ont jamais cessé de travailler. Au contraire, l’activité s’est accentuée, entraînant une dégradation des conditions de travail qui étaient déjà mauvaises initialement. Dans le même temps, le groupe LDC a largement rémunéré ses actionnaires" explique, dans un communiqué, FO.

Une délégation syndicale a été reçue par la direction de LDC mais tout le monde reste sur ses positions, aucune avancée concrète n'a, pour l'instant, été observée : "en refusant de négocier, la direction prend seule la responsabilité du durcissement de la grève" conclut FO.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess