Économie – Social

La grève de la collecte des déchets se poursuit à Marseille

Par Adrien Serrière, France Bleu Provence et France Bleu jeudi 12 octobre 2017 à 21:05

Les déchets s'amoncellent dans les rues du 2e et du 15e arrondissement de Marseille (image d'illustration).
Les déchets s'amoncellent dans les rues du 2e et du 15e arrondissement de Marseille (image d'illustration). © Maxppp -

L'intersyndicale de l'entreprise Derichebourg a bloqué jeudi le centre de transfert des déchets ménagers de Marseille Nord. La collecte des ordures dans les 2e, 15e et 16e arrondissements est également arrêtée.

Des containers qui débordent, des odeurs incommodantes, les rues sales des 2e, 15e et 16e arrondissements de Marseille témoignent du conflit social au sein de l'entreprise Derichebourg, en charge de la collecte des déchets dans ces parties de la ville.

Les salariés de Derichebourg empêchent depuis mercredi l'acheminement des déchets vers leur centre de traitement. L'intersyndicale (CFDT, CFTC, CGC, CGT, FO) a décidé jeudi de poursuivre le mouvement.

Un conflit social qui dure

À l'origine du conflit, la défense des acquis des salariés après le transfert de salariés de Veolia et de Nicollin, deux autres acteurs du traitement des déchets, vers Derichebourg. Les employés de Derichebourg évoquent des disparités malgré les promesses faites lors de la fusion.

Ils demandent une harmonisation des salaires et des acquis entre tous les salariés comme prévu dans l'appel d'offres de la propreté passé en 2016 par la métropole. Ils espèrent aussi que la métropole vienne jouer les arbitres : "On demande à ce que la direction de la propreté de Marseille Provence Métropole ou l'inspection du travail vienne faire office de médiateur pour qu'on arrive à sortir de ce conflit rapidement", explique Denis Ferrandino, coordinateur national CFDT dans les activités du déchet.

La metropole Aix Marseille Provence demande de son côté le déblocage des centres de transfert des déchets de Marseille.