Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La grève des urgentistes se poursuit à Nancy et Epinal

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Une centaine de Lorrains ont pris part ce mercredi à la manifestation organisée à l'appel de la CGT à Paris contre le plan de refondation des Urgences d'Agnès Buzyn. Dans le même temps, à Nancy, une délégation de la CGT a été reçue à l'Agence régionale de santé.

Pendant que des Lorrains participaient à la manifestation parisienne, une délégation de la CGT a été reçue à l'Agence régionale de Santé à Nanc
Pendant que des Lorrains participaient à la manifestation parisienne, une délégation de la CGT a été reçue à l'Agence régionale de Santé à Nanc © Radio France - Isabelle Baudriller

Nancy, France

La Lorraine était présente ce mercredi dans la manifestation nationale de la CGT contre le plan présenté lundi 9 septembre par la ministre de la Santé Agnès Buzyn. Les services d'urgences de Nancy et Epinal sont touchés par le mouvement de grève depuis trois mois. Une centaine de Lorrains ont pris part au cortège parisien. Parmi eux, Elisabeth Da Silva. "Ce sont des moyens maintenant qu'il nous faut, des moyens financiers et des bras", insiste la secrétaire générale de la CGT à l'hôpital d'Epinal, "l'urgence des urgences, c'est arrêter de fermer des lits."

Une revendication relayée également à Nancy auprès de l'Agence régionale de santé par une délégation de la CGT. "On est loin du compte dans ce que Madame Buzyn a annoncé", souligne Emmanuel Flachat, secrétaire de l'union CGT Santé de Meurthe-et-Moselle. 

On a vraiment des attentes très très fortes et aujourd'hui, la ministre de la Santé ne gère pas le dossier" - Emmanuel Flachat, CGT Santé 54 

Le collectif Inter-Urgences appelle à des actions locales le 26 septembre. A Epinal, une initiation aux gestes de premier secours est prévu à cette date. "Pour montrer aux gens que nous ne pourrons peut-être plus intervenir et qu'il faudra qu'ils se sauvent eux-mêmes", soupire Elisabeth Da Silva. 

Choix de la station

France Bleu