Économie – Social

La grève est terminée à l'usine Lindt d'Oloron-Sainte-Marie

Par Fanette Hourt, France Bleu Béarn lundi 23 février 2015 à 17:01

L'usine Lindt d'Oloron-Sainte-Marie (archives).
L'usine Lindt d'Oloron-Sainte-Marie (archives). © Maxppp

Les syndicats et la direction de l'usine de chocolat ont réussi à se mettre d'accord ce lundi après-midi. La production va reprendre.

Après 13 jours de conflit, et 13 réunions de négociation, les syndicats et la direction ont enfin trouvé un terrain d'entente. Ainsi, les salariés ont droit à une petite augmentation de salaire (20 euros brut de plus par mois), à une prime sur objectif (l'équivalent de 300 euros pour l'année 2015) et à une augmentation de la prise en charge de leur mutuelle par l'entreprise (55% employeur, 45% salarié, au lieu de 50/50 auparavant).

Ces mêmes conditions avaient déjà été réclamées par les salariés à la dernière négociation, vendredi 20 février. Mais à ce moment-là, la direction avait refusé. Elle est revenu sur sa position, car il semble que le conflit ait trop duré pour tout le monde.

Un accord a minima

Cet accord, c'est moins que ce que les syndicats avaient demandé au départ. Au regard des bénéfices de l'enteprise, ils voulaient une augmentation de 60 euros brut par mois : "On ne peut pas être entièrement satisfait. Mais on a écouté les salariés, 95 % étaient d'accord pour qu'on accepte ces conditions. L'usine était arrêtée depuis le 11 février. On ne pouvait pas continuer comme ça. Un moment donné, il faut aussi trouver une porte de sortie" , explique Thierry Prince, délégué FO chez Lindt. "Au départ, la direction ne voulait nous donner que 0,4% de plus, donc 20 euros brut de plus par mois. Donc on a démarré très bas, mais on a quand même réussi à avoir quelque chose. On sort la tête haute."

SON Syndicat Lindt FO

La direction n'a pas voulu communiquer pour le moment. La production reprendra ce mardi en tout cas, avec un temps de remise en route assez long puisqu'il faut d'abord reproduire du chocolat brut, avant de pouvoir faire les produits finis.