Économie – Social

La grève à l'ex-SNCM est reconduite et renforcée

France Bleu Provence et France Bleu jeudi 7 janvier 2016 à 15:14

Le Stena Carrier toujours bloqué dans la baie de Marseille
Le Stena Carrier toujours bloqué dans la baie de Marseille © Radio France - Philippe Boccara

Les marins grévistes de l'ex-SNCM, devenue MCM, ont choisi ce jeudi matin de reconduire la grève et de la renforcer.

Les marins grévistes de l'ex-SNCM, passée depuis mardi dans le giron du groupe corse Rocca, continuent d'empêcher ce jeudi un nouveau concurrent d'accoster. Le bateau Stena Carrier, de la compagnie Corsica Linea, reste bloqué pour le moment dans la baie de Marseille (cf. photo).

Le cargo battant pavillon danois est toujours au mouillage au large de l'Estaque : les marins grévistes surveillent ses moindres mouvements. Ils refusent pour l'instant de le laisser entrer dans le port et repartir vers la Corse avec son chargement. 

Ce jeudi matin, la grève a été reconduite en assemblée générale, et "même renforcée avec les marins de La Méridionale", précise Frédéric Alpozzo, délégué CGT de la SNCM. C'est le lancement de cette nouvelle ligne de fret par Corsica Linea qui fait réagir les syndicats de la SNCM et de La Méridionale, deux compagnies qui se partagent la délégation de service public entre la Corse et le continent.

Un recours en référé introduit devant le tribunal administratif de Marseille

"Ce n'est pas le fruit du hasard (de lancer cette ligne le jour même de la création de la nouvelle compagnie issue de la reprise de la SNCM), c'est clairement pour peser sur la décision des élus de la collectivité de Corse pour remettre en cause la future DSP", affirme le représentant CGT. Il voit dans l'offre de Corsica Linea une "concurrence déloyale qui ne respecte pas la réglementation française".

De leur côté, les deux candidats malheureux à la reprise de la SNCM, à savoir François Padrona président du consortium Corsica Maritima, et l'armateur Daniel Berrebi, qui ont créé cette nouvelle compagnie, dénoncent le blocage de leur cargo. Ils ont introduit un recours en référé devant le tribunal administratif de Marseille.

Il devrait être examiné dans le courant de la semaine prochaine. Le Président de la Collectivité Territoriale de Corse souhaite, lui, organiser une table ronde samedi pour sortir de la crise. L'intersyndicale demande à être reçue par les élus de la CTC.