Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

La hausse du prix du porc est partie pour durer

Les syndicats de la charcuterie ont annoncé mercredi que la hausse des cours du porc était partie pour durer, à cause de la peste porcine africaine.

Cochon dans sa porcherie Cochon dans sa porcherie
Cochon dans sa porcherie © Radio France - Martine Bréson

Des prix à la hausse sur le marché du porc, ce n'est pas fini ! C'est ce qu'ont annoncé, mercredi, les syndicats de la charcuterie. L'épidémie de peste porcine africaine - qui est arrivée en Asie et a créé une pénurie sur le continent - a fait s'envoler les cours l'an dernier : + 140 %. 

Publicité
Logo France Bleu

La situation devrait être la même en 2020 : des cours "sous tension, malgré le ralentissement de la demande mondiale lié à la crise du Covid19", affirme l'interprofession de la charcuter ie.

Les éleveurs peuvent s'en satisfaire. C'est moins bon pour les entreprises de transformation, estiment les syndicats qui pensent que les charcutiers, à la tête de petites PME la plupart du temps, pourraient être un peu plus fragilisés, alors que 2/3 de ces entreprises ont connu une baisse de chiffre d'affaire durant le confinement.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu