Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La Haute-Savoie reste le département le plus attractif de France métropolitaine

jeudi 27 décembre 2018 à 17:32 Par Nathalie Grynszpan, France Bleu Pays de Savoie

L'Insee Auvergne-Rhône-Alpes publie une étude sur la croissance démographique dans la région entre 2006 et 2016, une étude qui confirme que la Haute-Savoie est le département le plus dynamique de France métropolitaine pour la croissance de sa population.

La Haute-Savoie, le département le plus attractif de France
La Haute-Savoie, le département le plus attractif de France © Maxppp -

Haute-Savoie, France

C'est l'heure de se compter : l'Insee met à disposition les populations officielles de toutes les communes de France à partir du 1er janvier 2019. Des chiffres sont déterminants pour la vie des communes car du nombre d'habitants dépendent : le montant de la dotation que l’État verse à chaque commune pour assurer son fonctionnement, le niveau de l’indemnité des élus municipaux, le mode de scrutin des élections municipales, ou encore le nombre de pharmacies qui peuvent être implantées dans la commune. Bref, c'est un chiffre très attendu par les élus. 

La Savoie compte 429 681 habitants et sa préfecture, Chambéry, 60 872 habitants. La Haute-Savoie, 801 416 habitants et sa préfecture, Annecy, 56 020 habitants mais avec la fusion d'Annecy avec Seynod, Annecy-le-Vieux,  Cran-Gevrier, Meythet et Pringy, la commune nouvelle d'Annecy atteint 130 257 habitants.

À cette occasion, l’Insee Auvergne-Rhône-Alpes publie  également une étude sur la croissance démographique dans la région entre 2006 et 2016, une étude qui confirme que la Haute-Savoie est le département le plus dynamique de France métropolitaine  pour la croissance de sa population.

En dix ans, entre 2006 et 2016, la Haute-Savoie a gagné plus de 105 000 habitants quand la Savoie n'augmentait sa population que de 26 600 habitants. Le rythme de croissance de la Haute-Savoie ne faiblit pas, il demeure supérieur à 1 % soit 1,4 % depuis 10 ans tandis qu'en Savoie, il baisse : de 0,8 % entre 2006 et 2011, il passe à 0,5 % de 2011 à 2016. De fait la Haute-Savoie caracole en tête de tous les départements de France métropolitaine. Une situation directement liée à la proximité de la Suisse et plus précisément du bassin genevois. Une proximité dont l'Ain et le Pays de Gex semblent moins profiter car les taux de croissance de l'Ain fléchissent ces dernières années pour s'établir à 1,1 % ce qui reste au-dessus de la moyenne nationale à 0,4 % et au-dessus également de la moyenne régionale à 0,7 %.

La Haute-Savoie avec son sillon alpin Genève-Annemasse-Annecy est bien la région la plus attractive de France 

C'est le département le plus attractif de France métropolitaine. Chaque année, la Haute-Savoie gagne plus de 11 000 habitants. Elle attire une population jeune et qualifiée : plus de 70 000 personnes travaillent chaque jour dans le canton de Genève. En 2014 déjà, l'Insee indiquait que sous l'influence de la croissance économique de la métropole genevoise, la population de la Haute-Savoie avait augmenté de moitié en 30 ans. La hausse se concentre dans les aires d'Annecy, Annemasse et Thonon-les-Bains. La population des villes-centres reste stable, les banlieues se densifient et les couronnes périurbaines s'étendent. Le sillon alpin haut-savoyard reste attractif, principalement le long de la frontière suisse.  

Avec 7 917 000 habitants au 1er janvier 2016, Auvergne-Rhône-Alpes est la deuxième région la plus peuplée de France

La croissance de sa population en Auvergne-Rhône-Alpes est portée de façon équilibrée par l’excédent des naissances et des arrivées dans la région. Elle est soutenue ( 0,7 %) et supérieure à la moyenne nationale (0,4%). Si la Haute-Savoie est en tête,  le Cantal et l’Allier, quant à eux, perdent des habitants. La croissance se concentre dans les grandes aires urbaines, avec le regain démographique des grands pôles qui s’associe au dynamisme périurbain. Les communes isolées restent à l’écart de cet essor démographique. 

En France, treize départements affichent une croissance annuelle moyenne supérieure ou égale à 1 %. La Guyane est en tête de ce classement. Elle cumule excédents naturel et migratoire. Il en est de même dans dix départements qui bénéficient tous de la proximité d’une grande métropole : Haute-Savoie, Gironde, Haute-Garonne, Hérault, Loire-Atlantique, Ain, Ille-et-Vilaine, Rhône, Essonne et Tarn-et-Garonne.

Source : Insee.fr