Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus à Reims : la jauge du marché du Boulingrin est entrée en vigueur

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Ce samedi, la jauge limitant l'accès au marché du Boulingrin de Reims à 460 personnes a été mise en place. Les consommateurs se disent prêts à adapter leurs habitudes.

Les entrées sont comptabilisées pour respecter la jauge.
Les entrées sont comptabilisées pour respecter la jauge. © Radio France - Mélanie Cousin

La mise en place de la jauge limitant à 460 personnes l'accès au marché du Boulingrin le samedi est entrée en vigueur à Reims. Une mesure instaurée par la sous-préfecture face à des allées pleines ces dernières semaines.  Des vigiles comptabilisent les entrées et les sorties afin de respecter ce chiffre. Les entrées dans le marché s'effectuaient de manière fluide ce samedi en début de matinée. 

"La fréquentation est très bonne, je pense que c'est bien géré au niveau des flux", s'enthousiasme Sébastien Rollet, vice-président des commerçants du Boulingrin. "On avait eu quelques incidents au premier confinement, il y avait des moments où les comptages n'étaient pas très bons donc si c'est mieux organisé ça peut ne pas nous pénaliser", continue-t-il.

Les déplacements étaient fluides dans le marché ce samedi matin.
Les déplacements étaient fluides dans le marché ce samedi matin. © Radio France - Mélanie Cousin

Cette jauge était visible dans les allées du marché. "On a beaucoup plus d'espace qu'habituellement dans les allées, nous qui venons régulièrement, c'est souvent serré ici et on voit que ça joue un peu quand même", affirme un père de famille venue faire ses courses en famille.

Les consommateurs changent leurs habitudes

Muriel Robert trouve cette mesure nécessaire, toutefois, elle modifiera ses habitudes pour ne pas avoir à attendre dehors. "Je viendrais plus tôt ou alors après, lorsque les gens rentrent chez eux pour manger", confie-t-elle un panier dans les mains. 

Pour ne pas être contraints par la jauge, des consommateurs changent de jour pour venir faire leur marché. "Beaucoup de gens sont venus vendredi, du coup on ressent que c'est un peu plus calme le samedi", détaille Florian, un commerçant de fruits et légumes. 

Beaucoup de clients ne viennent plus le samedi, car ils ne veulent pas attendre dehors dans le froid. 

Cette mesure déjà appliquée lors du déconfinement en mai dernier, le marché était alors limité à 250 personnes. "Espérons qu'elle ne nous pénalise pas. En mai, ça avait été un frein, on avait perdu 40 % de notre chiffre d'affaires avec la jauge", conclut Sébastien Rollet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess