Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La librairie de Tonnerre en vente, mais les autres librairies indépendantes de l'Yonne se portent plutôt bien

mardi 13 mars 2018 à 18:17 Par Damien Robine, France Bleu Auxerre

La librairie Plume et Image à Tonnerre (Yonne) est en vente. Les propriétaires ont décidé pour des raisons personnelles d'arrêter leur activité. Ils se donnent jusqu'à septembre prochain pour trouver un repreneur. A Avallon et Auxerre en revanche, tout va bien pour les librairies indépendantes.

© Maxppp -

Yonne, France

En France on compte 3.000 librairies indépendantes. Mais elles doivent faire face à la concurrence de la vente en ligne et celle plus récente du livre numérique. Pourtant selon le syndicat des libraires, leur nombre est stable depuis 15 ans.

Le contact humain, le plaisir de prendre un livre, le feuilleter

Ce qui veut dire que pour beaucoup d'amateurs de livres, comme Catherine ou Thérèse à Auxerre, la librairie reste un lieu incontournable. "C'est le contact humain. Le plaisir de prendre un livre, de le feuilleter. Internet je m'en sers parce que je veux suivre la nouvelle technologie, mais j'aime bien aller dans les magasins pour acheter."

Est ce que les librairies sont appelées à disparaitre ? Le reportage de Damien Robine.

Et puis il y a ceux qui comme Eric préfèrent commander leurs livres sur internet. "Je trouve que c'est quand même bien pratique au niveau du choix  et en plus on est pas obligé de bouger de la maison."

On se partage la même clientèle avec Amazon

A Avallon, la librairie l'Autre Monde fait partie du paysage depuis plus de 150 ans.  Comme 35% des établissements en France elle propose la vente en ligne explique Evelyne Levallois la gérante. "On se partage la même clientèle avec Amazon. Donc il faut être présent sur internet. On a aussi un prix jeunesse pour essayer de faire lire les ados, qui sont nos futurs lecteurs et nos futurs clients. On intervient également dans les bibliothèques."

Pour ne pas disparaitre, les librairies ont dû s'adapter et aller au delà de la simple vente de livre. Grégoire Courtois de la librairie Obliques à Auxerre.

Une soirée autour d'une dégustation de vin pour la sortie d'un livre de cuisine

Pour les librairies indépendantes, c'est ce genre d'actions qui font la différence. Grégoire Courtois de la librairie Obliques à Auxerre l'a compris depuis longtemps. "Faire venir les auteurs et discuter avec eux de leur travail, c'est vraiment la plus-value qu'on peut proposer face à internet qui ne pourra jamais le faire. Et puis il y a d'autres choses, comme faire une soirée autour d'une dégustation de vin parce qu'un livre de cuisine vient de sortir. Il y a plein de choses comme ça qui peuvent se mettre en place autour d'une librairie indépendante."

En 2016 les librairies indépendantes  représentaient  40 % de l'ensemble des ventes de livres devant La Fnac (15 %) ou Amazon (15%).