Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La librairie Sauramps finalement reprise par l'architecte François Fontès

mercredi 19 juillet 2017 à 17:18 Par Camille Payan, France Bleu Gard Lozère

La cour d'appel de Montpellier a rendu sa décision: la librairie Sauramps est finalement reprise par le groupe Ametis dirigé François Fontès. L'architecte de Montpellier conserve les trois magasins: celui d' Alès et les deux de Montpellier.

Dans son offre Fran_ois Fontes conserve les trois librairies (deux à Montpellier et celle d'Alès).
Dans son offre Fran_ois Fontes conserve les trois librairies (deux à Montpellier et celle d'Alès). © Maxppp - maxppp

La cour d'appel de Montpellier n'a pas suivi la décision du tribunal de commerce, elle a finalement choisi l'offre de reprise de l'architecte François Fontes pour reprendre la librairie Sauramps.

Le 28 juin dernier, le tribunal de commerce avait confié l’avenir des librairies au groupe "Furet du Nord" dirigé par Pierre Coursières. Il prévoyait de ne reprendre que 57 salariés sur 119.

L'ancien responsable de Sauramps avait déposé un recours, estimant déjà que l'offre de François Fontès était plus avantageuse. La décision avait donc été suspendue par la Cour d'appel de Montpellier. Et elle a décidé ce jeudi de confier les reines de la librairie à l'architecte.

François Fontès avait une offre plus élargie: il conserve les deux librairies de Montpellier et celle d'Alès. Il garde également 94 salariés.