Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La Ligue de l'enseignement des Ardennes sort du gouffre

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Après un an et demi de redressement judiciaire, la Ligue de l'enseignement des Ardennes pourrait se tirer d'affaire.Le tribunal de grande instance de Charleville-Mézières doit rendre sa décision sur le plan de continuation le 17 octobre.

La Ligue de l'enseignement des Ardennes a été placée en redressement judiciaire le 9 mai 2018
La Ligue de l'enseignement des Ardennes a été placée en redressement judiciaire le 9 mai 2018 © Radio France - Alexandre Blanc

Charleville-Mézières, France

Le tribunal de grande instance de Charleville-Mézières examinait ce mercredi 9 octobre 2019 le plan de continuation de la Ligue de l'enseignement des Ardennes et rendra sa décision le 17 octobre 2019. Placé en redressement judiciaire en mai 2018, l'association dont le budget tutoie les 5 millions d'euros accusait un déficit de plusieurs millions d'euros.  

La disparition de la fédération d'association présente dans les Ardennes depuis 1926 créerait un énorme vide. Les 180 associations ardennaises affiliées à la Ligue de l'enseignement représentent près de 8000 adhérents.

Des activités abandonnées

« Des choix ont été opérés sur les activités qui généraient du déficit », assume Nathalie Martelli, la déléguée générale de la Ligue de l'Enseignement des Ardennes. Pour redresser la barre, la Ligue de l'enseignement des Ardennes s'est désengagée de la quasi-totalité des garderies et accueils périscolaires.  

Nathalie Martelli, la déléguée générale de la Ligue de l'enseignement des Ardernnes,et Benjamin Viguier, le président, entourent Maître Ahmed Harir, l'avocat de l'association  - Radio France
Nathalie Martelli, la déléguée générale de la Ligue de l'enseignement des Ardernnes,et Benjamin Viguier, le président, entourent Maître Ahmed Harir, l'avocat de l'association © Radio France - Alexandre Blanc

La fédération d'associations a aussi laissé de côté les activités touristiques en confiant la gestion du parc historique « Montcornet remonte le temps », du parc accrobranche « Le Chêne perché » de Signy-l'Abbaye et du camping du Faucon à des associations affiliées.

Se recentrer sur l'éducation populaire et le médico-éducatif

La Ligue de l'Enseignement des Ardennes se recentre sur ses fondamentaux. Présente depuis 1926 dans le département, la fédération continuera à oeuvrer dans le champs de l'éducation populaire en accueillant des colonies de vacances, des séjours linguistiques, des classe de découvertes, ou à travers le sport scolaire.  

On passe des soins intensifs à la convalescences » - Nathalie Martelli, déléguée générale de la Ligue de l'enseignement des Ardennes

Grâce à l'engagement de la Caisse d'Epargne et de l'Agence régionale de Santé, la Ligue de l'enseignement des Ardennes compte poursuivre son action dans le secteur médico-éducatif. Dans ses 6 établissements, à Dricourt et sur  le domaine de Moraypré à Haybes, la fédération accueille 140 jeunes de 3 à 20 ans atteints de troubles psychologiques ou souffrant de handicap.  

Eviter de nouveaux dysfonctionnements

Pour éviter les dysfonctionnements qui ont conduit à creuser un déficit de plusieurs millions d'euros, la nouvelle équipe dirigeante de Ligue de l'enseignement des Ardennes a revu le fonctionnement de la fédération : nouveaux statuts, nouveau règlement intérieur, mise en place d'un contrôle de gestion.

Il y avait un problème de gouvernance, de direction. Il y avait des éléments chiffrés inexacts, une comptabilité en déroute » - Maître Ahmed Harir, l'avocat de la Ligue de l'enseignement des Ardennes

La Ligue de l'enseignement des Ardennes a porté plainte contre son ancien directeur pour détournement de fonds public. Licencié pour faute grave, celui-ci a également porté l'affaire devant les prud'hommes. 

Des emplois préservés

Depuis le placement en redressement judiciaire en mai 2018, 3 salariés ont subi un licenciement économique. Le plan de continuation prévoit de conserver les 114 autres

Le tribunal de grande instance de Charleville-Mézières doit rendre sa décision sur le plan de continuation présentée par l'association le 17 octobre 2019.  

Choix de la station

France Bleu