Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La mairie d'Aubusson veut offrir des chèques cadeaux aux habitants pour relancer les commerces

-
Par , France Bleu Creuse

A Aubusson, chaque habitant devrait bientôt recevoir un bon d'achat de 10 euros à dépenser dans les boutiques du centre-ville. La mairie veut aussi remettre un chèque aux commerces qui ont souffert du confinement.

Les bons d'achat seront valables uniquement en centre ville
Les bons d'achat seront valables uniquement en centre ville © Radio France - Olivier Estran

Si vous habitez Aubusson , vous trouverez sans doute bientôt dans votre boite aux lettres un chèque cadeau de 10 euros.  Il s'agit d'un bon d'achat à dépenser dans les commerces du centre-ville. 

C'est l'idée de la mairie d'Aubusson qui veut soutenir les boutiques dont l'activité a été stoppée ou ralentie à cause du confinement. Tout cela sera débattu lors du prochain conseil municipal prévu le 4 juin prochain.

"Je souhaite débloquer au total 185 mille euros d'aides pour nos commerces du centre ville, détaille le maire Michel Moine, il y a d'abord une enveloppe de 150 mille euros  à répartir entre une centaine de boutiques. Les aides iront de 400 à 2 mille euros selon la taille du magasin, le nombre de salariés et la perte de chiffre d'affaires. Il faut avoir perdu plus de 40 % de son chiffre d'affaires en deux mois pour y prétendre."

"Ensuite, il y a les bons d'achats. Des chèques cadeaux de 10 euros édités par une association de commerçants d'Aubusson. On veut en donner un par habitant , soit 3 mille 500 chèques de 10 euros. Tout le monde y a droit , pour une famille de 4 personnes, ça fait donc 40 euros à dépenser en centre-ville. Ces aides et ces bons d'achats ne concernent pas les grandes surfaces. "

Le centre ville d'Aubusson compte une centaine de commerces
Le centre ville d'Aubusson compte une centaine de commerces © Radio France - Olivier Estran

"10 euros, pas assez pour acheter des chaussures"- Danielle, une aubussonaise.

Un chèque de 10 euros dans la boîte aux lettres ? l'annonce fait sourire quelques passants

"Et pourquoi pas ? répond un homme adossé à la fontaine de la rue commerçante. Moi je l'utiliserai. Si on est 100 à aller dans une boutique, ça peut compter non ?"

"10 euros ? sourit Danielle , ça ne suffira jamais pour que j'achète une de ces paires de chaussures, dit-elle en désignant les souliers dont le prix s'affiche à 3 chiffres dans une jolie vitrine, mais il y'a d'autres magasins comme la bouquiniste là bas.. mais bon, je ne sais pas si ça suffira pour relancer les commerces."

"Chaque petit pas compte, répond Patrick Saint-Cricq qui tient un magasin d'articles de chasse et de pêche. On a perdu deux mois d'activité, en plus au printemps où l'on vend beaucoup de matériel. Alors oui, 10 euros de remise parfois ça suffit à déclencher un achat."

Une idée qui tombe en plein second tour des municipales.

Un coup de pouce pour les commerçants, un bon d'achat pour les habitants. Tout cela tombe alors que le second tour des municipales reste à jouer à Aubusson. Michel Moine,  candidat à sa propre succession se défend de tout calcul électoral :

Michel Moine à la tête d'Aubusson depuis 2001 brigue un nouveau mandat
Michel Moine à la tête d'Aubusson depuis 2001 brigue un nouveau mandat © Radio France - Olivier Estran

"Ces mesures, je les ai réfléchies à une époque où on nous disait que les élections auraient peut-être lieu en septembre ou en octobre, voire en mars 2021. Je ne crois pas qu'il faille me faire un mauvais procès à ce niveau-là. Je crois qu'il y a urgence à agir. Perdre un mois, ça pourrait être dramatique pour bon nombre de commerces"

Les mesures seront débattues en conseil municipal jeudi prochain, et le maire espère un vote unanime de son  assemblée "où les trois listes en course sont représentées" précise Michel Moine, "et contrairement à ce que l'on peut croire Aubusson a les moyens de financer cette aide. On va de toutes façons décaler les travaux du hall polyvalent (qui s’élèvent à un million d'euros ) et qui sont moins urgents."

Les autres candidats ne crient pas au scandale: Jean-luc Léger veut faire voter le même dispositif pour les entreprises de la communauté de communes Creuse Grand Sud dont il est président.  

Quant à Catherine Debaenst , candidate Divers Droite, elle estime que l'heure n'est pas à la polémique. "Ces élus font leur job, et il nous est nécessaire d'agir pour sauver notre économie locale." conclut-elle.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess